«SIFACIL» : le chatbot de la SEEG pour répondre aux préoccupations des consommateurs

«SIFACIL» : le chatbot de la SEEG © Seeg.ga

Dans l’optique d’améliorer ses services auprès de sa clientèle et ainsi répondre à ses préoccupations, la Société d’energie et d’eau du Gabon (SEEG), filiale du groupe français Veolia, vient d’innover  en lançant récemment un chatbot, qui se présente comme une interface de communication entre l’entreprise et les consommateurs.

Le chatbot, connu aussi sous le nom d’«agent conversationnel», est un logiciel programmé pour simuler une conversation en langage naturel. La mise en place de cette outil par la SEEG entre dans le cadre de l’amélioration des ses services avec pour objectif de proposer à sa clientèle un espace d’échange concernant les différentes difficultés auxquelles elle peut faire face au quotidien.

Selon le journal français Le Figaro, cet outil est «utilisés couramment sur Internet pour la relation client, les chatbots se développent de plus en plus sur les messageries et les réseaux sociaux, où ils s’alimentent d’une multitude de données». Ainsi, pour la Société d’energie et d’eau du Gabon, cet outil offre une plateforme idéale afin de répondre instantanément aux préoccupations des populations qui au Gabon, utilisent majoritairement les réseaux sociaux pour communiquer.

Il faut noter que pour démarrer une conversation avec le chatbot, il suffit d’envoyer un message privé sur la page Facebook de la SEEG (via Messenger) lors de l’absence du community manager, à savoir les soirs entre 18h et 8h du matin et les week-end. Il s’agit d’une sorte de service d’astreinte qui répond de manière prompte aux demandes d’informations sollicitées par les consommateurs.

Laissez votre avis