mardi,19 janvier 2021
Accueil A La Une Sexagénaire assassinée à Oyem : déjà 5 suspects à «Sans famille»

Sexagénaire assassinée à Oyem : déjà 5 suspects à «Sans famille»

C’est la procureure d’Oyem, Perrine Ada Obiang, qui en a fait l’annonce lors d’un point de presse, tenu le mercredi 25 novembre dernier à propos de l’assassinat de Noëlle Zang Ondo au quartier Nkomayat, dans le deuxième arrondissement de la commune. Simplice Morgan Allogho Allogho alias Jésus, Ludovic Biyoghe Ella alias Exe, Juvénal Ekoua Mba alias Zagalo, Armel Sima Nguema alias Marcus et Christ Géraud Essono Edzang, ont tous été interpellés en qualité de présumés assassins de la sexagénaire

Les heures passent et les plaies restent ouvertes pour la famille Ondo à laquelle appartient l’ancien Premier ministre Daniel Ona Ondo. Et pour cause, les auteurs de l’assassinat courent toujours. Enfin plus pour longtemps si on se fie à la récente déclaration de la procureure du parquet d’Oyem, Perrine Ada Obiang. La magistrate a tenu à faire le point sur l’avancement de l’enquête le 14 novembre dernier au lendemain du drame non élucidé. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’enquête va bon train.

Le maître des poursuites a annoncé, à cette occasion, que cinq individus, soupçonnés d’avoir un lien avec le drame, ont été interpellés. Tous âgés de moins de 25 ans, les suspects répondent aux noms de Simplice Morgan Allogho Allogho alias Jésus, Ludovic Biyoghe Ella alias Exe, Juvénal Ekoua Mba alias Zagalo, Armel Sima Nguema alias Marcus et Christ Géraud Essono Edzang. Ces derniers ont été rattrapés grâce à leurs effets abandonnés sur les lieux du crime.  Il s’agit entre autres d’une paire de babouches, une casquette, trois couteaux et une machette. 

D’ailleurs, les gardés à vue auraient tous reconnu être les propriétaires de ces biens. Il n’en fallait pas plus pour qu’ils soient déférés devant le parquet d’Oyem. A ce propos, Me Perrine Ada Obiang a indiqué qu’« ils sont poursuivis pour meurtre et association de malfaiteurs, délit et crime prévus et punis par les articles 193, 194 et 223 du Code pénal nouveau ». Après avoir été auditionnés, les 5 individus ont été placés en détention préventive à la prison centrale du Peloton où ils attendront d’être fixés sur leur sort.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion