samedi,22 janvier 2022
AccueilA La UneSetrag: les élèves d'Asseng et Andem 2 sensibilisés sur la sécurité ferroviaire

Setrag: les élèves d’Asseng et Andem 2 sensibilisés sur la sécurité ferroviaire

Ecouter cet article

C’est dans le cadre de sa campagne de sensibilisation des populations sur la sécurité ferroviaire intitulée « ne te mesure jamais au train », que les équipes de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) se sont rendues dans les écoles sises aux alentours de la gare d’Andem près de Ntoum. A l’école publique d’Asseng et Andem 2, les apprenants ont été édifiés sur les comportements à adopter pour l’amélioration de la sécurité dans le périmètre du chemin de fer.

C’est en présence des bénévoles sensibilisateurs que Willy Messie Me Nze, directeur de l’École publique d’Asseng s’est prêté au jeu de questions-réponses avec les élèves dudit établissement lors de la lecture de la bande dessinée de la Setrag. Un exercice éducatif car le premier responsable de ladite structure scolaire a pu donner le matériau nécessaire à ses apprenants dans la vie de tous les jours et ce, dans leur village situé dans le périmètre du chemin de fer. « Lorsque vous allez en brousse avec vos grand-mères, dites leur de ne plus traverser la voie ferrée imprudemment », a-t-il indiqué.

S’étant imprégnée des recommandations de la filiale du groupe Eramet sur la sécurité ferroviaire, Geovanni Belini Madoungou Maty, institutrice et agent de sensibilisation pour ladite campagne, s’est dite satisfaite du changement d’attitude des élèves. « Depuis le début de la campagne, nous constatons que les enfants ont compris ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire aux abords des rails », a-t-elle déclaré. D’ailleurs, les apprenants n’ont pas manqué de remercier Setrag pour les conseils donnés. « Ces livrets nous aident à changer. On sait déjà comment se comporter quand on s’approche des rails », s’est réjoui Flordy Rositalizia Pambou, élève de 5ème année.

Une énième initiative qui traduit le caractère citoyen de la Société d’exploitation du Transgabonais qui, par ce programme communautaire qui vise l’amélioration de la sécurité dans les périmètres du chemin de fer, devrait impacter 1250 apprenants de 47 écoles primaires et secondaires recensées sur le tronçon Gare d’Owendo – Gare d’Oyan. Pour y parvenir, la filiale d’Eramet a mobilisé 50 sensibilisateurs qui sont déployés sur toutes les gares du chemin de fer pour rappeler à tous les habitants des villages à proximité des gares qu’on « ne se mesure pas au train ». Nul doute que cette campagne pourrait conduire à la baisse des accidents dans ce domaine.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop