mardi,24 mai 2022
AccueilA La UneSession criminelle: 26 des 30 affaires portent sur des viols sur mineures...

Session criminelle: 26 des 30 affaires portent sur des viols sur mineures et vols aggravés

Ecouter cet article

Ce sont au total 30 affaires qui sont inscrites au rôle dans le cadre des audiences de la première session criminelle de l’année judiciaire 2021-2022. Fait étrange, la majorité des cas portent sur des viols sur mineures de moins de 15 ans et sur des vols aggravés. Preuve de la décadence de la société axée sur l’argent et le sexe odieux.

La première session criminelle de l’année judiciaire 2021-2022 s’annonce haletante. Et pour cause, les 30 affaires inscrites au rôle affiché au hall du Palais de justice de Libreville sis à quelques encablures du rond point de la démocratie, portent quasi exclusivement sur les agressions sexuelles sur des victimes mineures par des personnes âgées mais également des vols avec violence.

D’ailleurs, 26 des 30 affaires qui ont commencé à être jugées par les magistrats assistés des assesseurs concernent les viols sur mineures et vols aggravés. Il s’agit entre autres de viols sur mineures et défaut de carte de séjour, tentative de viols sur mineures de moins de 15 ans, vols qualifiés, vols avec arme et associations de malfaiteurs. À cela s’ajoute un cas d’assassinat et instigation à l’assassinat, coups mortels et deux meurtres. 

Une coloration atypique qui dépeint l’état de décrépitude des mœurs sociétales au Gabon où plus une journée ne passe sans que des cas d’agression sexuelle ne soient dénoncés. Hommes politiques, hommes de Dieu, ascendants sur descendants voire délinquance juvénile, tout y passe. Seule bonne nouvelle, les personnes détenues depuis plusieurs années sans jugement pourront enfin être fixées sur leur sort. Notons qu’un jury civil participera aux décisions prises par les juges.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop