Serge Maurice Mabiala: «le PDG a échoué et les populations ont soif de changement»

Serge Maurice Mabiala, secrétaire général adjoint du RHM © D.R

Porte étendard du Rassemblement héritage et modernité (RHM) au 1er arrondissement de la commune de Mouila dans la Ngounié, par ailleurs secrétaire général adjoint de cette formation politique, Serge Maurice Mabiala a, au cours de la cérémonie de présentation des candidats de la Coalition RHM/Union nationale, fustigé la gestion du Parti démocratique gabonais (PDG). Ainsi, il a dressé un tableau sombre de la situation socio-économique de la province qui est confrontée à la pauvreté, au chômage, à l’insécurité et au manque d’infrastructures de base.



Lors de son intervention devant les populations molvilloises et les présidents Zacharie Myboto et Alexandre Barro Chambrier, Serge Maurice Mabiala est longuement revenu sur la situation catastrophique que traverse le pays notamment sur le plan économique et social. Il a fustigé l’attitude des membres du PDG, qui ne s’illustrent depuis des décennies que par «des fausses promesses».

L’état de déliquescence que connaît la Ngounié notamment le manque d’eau, de routes, d’écoles ou encore le chômage des jeunes est selon l’ancien ministre le résultat de la politique mené par  « le PDG, ses satellites et son unité centrale Ali Bongo ». Une situation qui ne peut perdurer et qui pour la coalition,  devrait être rectifiée en octroyant une majorité écrasante à l’opposition au terme des élections.

« La situation de la Ngounié, partant de Mouila, démontre que le PDG a échoué et les populations ont soif de changement. Ils n’attendent que des Femmes et des Hommes qui pensent à eux. Des gens capables de porter leurs préoccupations au plus haut point de la suggestion des lois qui devraient avoir pour priorité de résoudre ces manques », a-t-il martelé.

Laissez votre commentaire