Sénat: Haut-ogooué, province la plus représentée

Palais Omar Bongo Ondimba, siège du Sénat © D.R

Le Conseil des ministres qui s’est déroulé le vendredi 23 février 2018 dernier a été l’occasion pour l’exécutif d’entériner le projet visant à réduire de moitié le nombre de sénateurs en République gabonaise. De 102, ils ne seront plus que 52. Cependant, cette décision suscite déjà la polémique, à cause de l’inégalité constatée dans la répartition des sièges.



Après lecture des moments forts qui ont ponctué le conseil des ministres du vendredi dernier, plusieurs acteurs politiques ont vite fait de fustiger cette décision qui, selon le gouvernement, est le fruit des accords du dialogue politique organisé par Ali Bongo à Angondjé. Cette réforme est d’autant plus vraisemblable au niveau du redécoupage électoral mais aussi du nombre de sénateurs octroyés pour chaque province.

La province du Haut-Ogooué dont est originaire Ali Bongo compte 11 sénateurs, tandis que L’Estuaire, la province la plus peuplée du Gabon et qui abrite la capitale politique du pays, ne compte que 8 sénateurs. D’autres provinces n’auront que deux ou 4 élus. Une répartition déjà décriée au sein de l’opinion qui y voit une manoeuvre visant à s’octroyer le plus de sièges possible au Sénat.

Interrogé par Radio France international, le président du Rassemblement héritage et modernité a jugé cette mesure dilatoire, estimant qu’il ne « s’agit là que d’une réforme cosmétique: c’est une cote mal taillée, des calculs politiciens. Et tout cela n’est pas acceptable pour la coalition dont nous sommes membres».

Du côté du gouvernement, son porte-parole, Alain Claude Bilie-By-Nze, a tenté de lever l’équivoque. «Il ne s’agit pas de tenir compte ici de la démographie ou de l’étendue. La base c’est le département. Nous avons 48 départements : c’est la raison pour laquelle, certaines provinces qui ont plus de départements ont plus de sénateurs que d’autres. Mais c’était une base qui nous paraissait la seule légitime pour asseoir des élus sans contestation», a-t-il relevé.

Laissez votre commentaire