Séjour d’Ali Bongo à Paris : Arnauld Engandji admoneste les faux soutiens

Arnauld Engandji © D.R

Que se passe-t-il vraiment au sein du Parti démocratique gabonais (PDG) depuis la dernière élection présidentielle? Cette interrogation rhétorique approfondit tout son sens à la lecture de l’imbroglio née du dernier séjour d’Ali Bongo à Paris en France où il prenait part au «One Planet Summit». Certains soutiens du Président de la République se seraient illustrés par des comportements peu élogieux qui défraient la chronique.

En effet, lors du séjour parisien du chef de l’État, certains compatriotes se seraient illustrés par des attitudes peu orthodoxe, à la limite de l’escroquerie et de l’abus de confiance, notamment en mobilisant des étrangers pour soutenir le Président Ali Bongo.

Dans une vidéo devenue virale, on y voit Arnauld Engandji, un des fervents partisans d’Ali Bongo Ondimba, fustiger le comportement de certains adeptes du PDG qui auraient brillé par des escroqueries envers leurs compatriotes. «Lorsqu’on vous dit d’amener la communauté qui soutient Ali Bongo Ondimba, parce que vous êtes dans des calculs financiers, vous préférez aller prendre des non gabonais. Je ne veux plus voir des étrangers dans des regroupements des gabonais.», a-t-il martelé.

Déplorant ces attitudes qui n’honorent ni le PDG encore moins le Gabon, l’ancien porte-parole du candidat Ali Bongo n’a pas manqué de condamner «le spectacle que les gabonais ont donnés» durant son  séjour à Paris tout en leur confiant l’insatisfaction du chef de l’Etat. «Que montre-t-on au Chef (Ali Bongo Ondimba, NDLR) ? Pensez-vous que le Président de la République est satisfait de voir sont peuples divisé en deux camps», s’est-montré interrogateur.

Toutefois, au moment où nombreux se lancent dans des interprétations insignifiantes dont l’objectif est de faire croire à des troubles internes au sein du PDG entre les soutiens d’Ali Bongo, Arnauld Engandji pense que la meilleure façon d’aider le Chef de l’Etat serait de s’investir dans son action et ses choix, l’accompagner dans sa vision du développement du Gabon. Et surtout, «rassembler les gabonais de toutes les classes et de tous les âges et non les diviser ou les rejeter. C’est ainsi que le Président de la République attend construire le Gabon», a confié le Directeur général de la GOC aux quelques gabonais présents à cette réunion de mise au point qu’il présidait.

Laissez votre commentaire