SEEG : remise de diplômes à 42 jeunes gabonais formés au Centre des métiers Jean Violas

© GMT

Ce jeudi 7 décembre 2017, le Centre des Métiers Jean Violas sis à Owendo a servi de cadre à la cérémonie de remise de diplômes sanctionnant la fin de la formation d’une quarantaine de jeunes  dans les métiers de l’eau et de l’énergie. Fidèle à sa volonté de participer à la formation des jeunes gabonais, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) filiale du groupe français Veolia vient ainsi concrétiser le partenariat signé il y a près d’un an avec le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation technique et professionnelle et de l’Insertion des jeunes.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Carmen Ndaot et son collègue de l’Eau et de l’Energie, Patrick Eyogo Edzang et des représentants de l’Académie de Paris. L’occasion donc pour la SEEG et son directeur général de remettre officiellement les certificats de formation professionnelle aux participants ayant réussi au concours organisé par ladite entreprise il y a un an maintenant.

Au terme de cette formation assurée de main de maître par la SEEG en partenariat avec l’Académie de Paris, c’est 42 jeunes qui ont obtenu leur diplôme de formation en alternance en qualité de plombiers de réseau, d’électriciens de réseau et de  chargés clientèle.

Lors de son discours de circonstance le directeur général, Antoine Boo s’est félicité de l’aboutissement de ce partenariat qui ouvre désormais les portes de l’emploi à des jeunes gabonais. «Cette réussite repose sur plusieurs facteurs. Tout d’abord, il faut remercier les nouveaux diplômés parce que bien évidemment c’est grâce à votre travail, à vos efforts personnels que vous allez aujourd’hui recevoir votre diplôme. Et c’est vraiment une opportunité pour vous de recevoir cette formation professionnelle qui va vous ouvrir les portes vers un futur emploi», a t-il indiqué aux heureux récipiendaires.

Il a egalement profité de cette occasion pour remercier les autorités et particulièrement le ministre en charge de la formation professionnelle pour la confiance placée en la SEEG pour la formation de la jeunesse gabonaise.  

Le major de promotion, Ndong Assoumou n’a pas manqué d’exprimer sa joie et celle de ses collègues au terme de cette formation qui a duré 12 longs mois. «Notre apprentissage n’a pas été facile surtout pour certains d’entre nous qui avions déjà quitté le système scolaire, mais grâce au travail acharné de l’équipe du Centre des métiers Jean Violas et des tuteurs qui nous ont reçu en exploitation nous y sommes arrivés», a t-il souligné avec émotion.

«Il est opportun  de rappeler que la collaboration pour la formation en alternance signé entre le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, la Société d’eau et d’énergie du Gabon et l’Académie de Paris répond parfaitement au préoccupation de son excellence Ali Bongo Ondimba (…) de promouvoir l’éducation, la santé et et la formation des jeunes, favoriser également une croissance inclusive pour une meilleur insertion professionnelle»; a indiqué la ministre en charge de la Formation professionnelle, Carmen Ndaot.

Laissez votre commentaire