Les secteurs porteurs de l’économie gabonaise

Libreville © D.R

Après des décennies de dépendance vis à vis du secteur pétrolier, l’économie gabonaise commence peu à peu à se diversifier. Ainsi, plusieurs secteurs commencent à tirer leur épingle du jeu, même si cela reste encore poussif, la Banque islamique de développement a donc mis en évidence ces secteurs porteurs de notre économie.



La structure de l’économie gabonaise, la nouvelle stratégie de la Banque islamique de développement (BID) et la coopération BID-Gabon, étaient au cœur d’une séance de travail entre le directeur exécutif de la BID, Hon. Fredrick Tabura Twesiime et Jean Marie Ogandaga ministre Gabonais de de l’Économie.

En effet, la délégation de l’institution conduite par son directeur exécutif, a mis l’accent sur les diverses filières de l’économie pouvant permettre au pays de monter une stratégie de développement efficace. Les filières bois, pétrole, mines, agrobusiness et transport, sont donc celles qui ont retenu l’attention de l’institution financière Islamique.

Pouvant aider l’économie du pays à se diversifier, ces secteurs porteurs ne jouissent pas encore de toute l’attention dont ils pourraient avoir besoin. C’est donc tout naturellement que Fredrick Tabura Twesiime, a exhorté les autorités à davantage d’accompagnement pour en tirer plus de profits.

Laissez votre commentaire