vendredi,3 décembre 2021
AccueilA La UneScandale de Bongoville: Ibrahim Ndong refuse de se rendre à Franceville !

Scandale de Bongoville: Ibrahim Ndong refuse de se rendre à Franceville !

Ecouter cet article

Convoqué par le sélectionneur Patrice Neveu dans la liste des 23 panthères retenues pour en découdre avec la Libye le vendredi 12 novembre à Franceville pour le compte de la cinquième journée, Didier Ibrahim Ndong ne sera finalement pas à Franceville. Une décision annoncée ce soir par le milieu de terrain du Yeni Malatyaspor, consécutive aux violences dont ont été victimes son ancien coéquipier Stéphane Nguema et 4 autres footballeurs venus pacifiquement solliciter l’aide des internationaux.

C’est un véritable coup de tonnerre qu’a annoncé Didier Ibrahim Ndong via sa page Facebook ce jeudi 11 novembre 2021. Cador du 11 type des Panthères du Gabon et quasiment la seule satisfaction à chaque regroupement, l’international gabonais a laissé parler son cœur. « La notion de solidarité est celle qui m’habite le plus. Loin d’être un hypocrite, je ne serais pas à Franceville pour la simple et bonne raison qu’en aucun cas je ne tolère les arrestations de Stéphane Nguema et d’autres anciens joueurs internationaux », a-t-il fustigé.

Une réaction applaudie par les populations gabonaises notamment les internautes qui saluent la grandeur d’esprit du chouchou des Kop vert-jaune-bleu. Pour ce dernier, connu pour ses prises de position fermes face à l’iniquité, il est hors de question de conforter l’inadmissible. « Pour avoir milité pour le retour du championnat local, Stéphane Nguema a été lâchement arrêté. Mais ils ne se sont pas arrêtés là, en plus de ça,  ils l’ont gardé toute la nuit dans un poste de gendarmerie du Haut-Ogooué. Pour moi c’est inadmissible, Stéphane a porté haut les couleurs du Gabon, il est un exemple pour moi, mieux une fierté nationale », a-t-il martelé.

Une situation inconcevable qui a causé l’ire d’un autre international en l’occurrence Axel Meye Me Ndong qui, loin de tourner le dos définitivement au drapeau et aux supporters, pense que c’est donc une décision solidaire et pleine d’humanité que vient de prendre l’ancien milieu de Sunderland et Lorient. « J’ai refusé de monter dans l’avion qui mène à Franceville. Je suis comme ça,  je suis entier, je suis Ibrahim Ndong et je soutiens Stéphane Nguema et la reprise du Championnat national », a-t-il conclu. Pour l’heure, le capitaine Pierre Emerick Aubameyang reste silencieux. Une indifférence qui a toujours impacté le capital sympathie avec les Gabonais. Vivement que Franck Nguema désamorce la bombe qu’il aurait lui-même activée. 

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop