jeudi,19 mai 2022
AccueilDerniers articlesSamu social: déjà une trentaine de personnes atteintes de cataracte opérées en...

Samu social: déjà une trentaine de personnes atteintes de cataracte opérées en janvier 2022

Ecouter cet article

Après une première vague à succès, le Service d’aide médicale d’urgence (SAMU) social gabonais a relancé son programme humanitaire baptisé « De l’obscurité à la lumière ». Visant à offrir des soins oculaires aux populations, ledit programme a permis à l’équipe internationale de l’hôpital ophtalmologique des « Quinze-Vingt » conduite par le Dr. Raphaël Adam, de soigner près de 30 patients atteints de cataracte et ce, en moins d’un mois.

Au Gabon, comme dans plusieurs Etats africains, les pathologies oculaires continuent d’être des problèmes de société difficiles à résoudre. Et pour cause, leur traitement requiert des fortes ressources financières que la majorité des patients n’ont pas. Bienheureusement, le Service d’aide médicale d’urgence social gabonais continue d’être un outil humanitaire. En effet, les équipes du Dr. Wenceslas Yaba ne ménagent aucun effort pour prendre en charge des patients atteints de problèmes d’yeux tels que la cataracte et le glaucome. 

C’est donc grâce à la mise en œuvre du programme humanitaire dénommé « De l’obscurité à la lumière » que 653 compatriotes ont bénéficié des opérations chirurgicales. Il est tout aussi judicieux de préciser qu’au soir du samedi 22 janvier 2022, ce sont une trentaine de personnes qui ont été opérées avec succès de la cataracte. Le tout sans débourser le moindre centime quand on sait que la prise en charge de près de 700 patients atteints de pathologies d’yeux nécessite plusieurs milliards de nos francs.

Une initiative louable soutenue par une équipe internationale de l’Hôpital ophtalmologique des « Quinze-Vingt » conduite par le Dr. Raphaël Adam. Autant dire que l’expertise médicale est de mise pour permettre aux Samu socialisés d’atteindre leur objectif qui est de faire soigner et offrir la protection sociale à un maximum de personnes qui ne peuvent pas le faire, faute de moyens. À cet effet, le Dr. Wenceslas Yaba a lancé un appel aux populations. « Venez dès demain avec vos cataractes ou une suspension pour bénéficier d’une chirurgie strictement gratuite faite par l’un des plus grands chirurgiens-ophtalmologistes au monde », a-t-il conclu.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop