jeudi,9 décembre 2021
AccueilDerniers articlesSamu social: 3761 personnes soignées d'Andem à Bakoumba

Samu social: 3761 personnes soignées d’Andem à Bakoumba

Ecouter cet article

La mission médico-humanitaire du Service d’aide médicale d’urgence (SAMU) Social gabonais ne connaît pas de limites. Preuve de cet engagement social, les équipes de médecins et de bénévoles conduites par le Dr. Wenceslas Yaba ont porté secours à 3761 individus recensés dans 4 provinces avec plusieurs points de chute notamment à Andem, Port-Gentil, Batanga, Moabi, Mounana, Moanda et Bakoumba. Le tout en seulement 48 heures soit du samedi 30 au dimanche 31 octobre dernier.

3761, c’est le nombre de compatriotes et d’expatriés pris en charge par les Samusocialisés lors de leur récente caravane médico-humanitaire. Équipés de matériels de pointe, les 55 médecins mobilisés ont consulté et traité gratuitement des populations démunies en quête d’un bien-être. Médecine générale, ophtalmologie, pédiatrie, gynécologie, soins bucco-dentaires, chirurgie et cardiologie. Autant dire que tout le monde en a eu pour son compte.

Compte à son habitude, les hommes et femmes animés de sacrifice pour l’intérêt général n’ont pas lésiné sur les moyens pour que les bénéficiaires demeurent en santé de fer et ce, même après leur départ. Pour ce faire, des lunettes optiques ont été distribuées aux grabataires de cette pathologie qui affecte la majorité des villageois. À cela s’ajoutent, des médicaments de premier secours et des interventions chirurgicales immédiates notamment mises à plat d’abcès, cystectomies, lipectomies et circoncisions.

Un bienfait incommensurable étant donné que la santé est l’élément indispensable à toute activité humaine et dans leurs cas, champêtres, les populations de ces villes quasiment vivant loin des structures hospitalières, ont tenu à remercier le Samu social gabonais. « C’est une grande chose. Un acte d’amour qui permet à plusieurs personnes qui n’ont pas les moyens, dont moi, de se faire examiner », a indiqué Serge, un Molvinois pris en charge en soins ophtalmologiques. Même son de cloche pour une sexagénaire qui a vu ses 4 petits fils se faire circoncire gratuitement.

En clair, ce sont 3761 personnes qui ont pu être assistées médicalement en 48 heures. À Andem,Port-Gentil, Batanga, Moabi, Mounana, Moanda et Bakoumba avec respectivement 502, 470, 68, 896, 188, 999 et 638 personnes. Un bilan des plus encourageants pour les équipes du Dr. Wenceslas Yaba qui ne cessent de se positionner comme la première alternative en matière de santé. Un outil social plébiscité par les plus hautes autorités publiques en l’occurrence le Président de l’Assemblée nationale Faustin Boukoubi qui avait appelé l’État à soutenir davantage ces efforts notables.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop