mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une SACRI International en appelle à la mise en place d’une véritable politique...

SACRI International en appelle à la mise en place d’une véritable politique de lutte contre les crimes rituels

La disparition au village Abbé Eba situé à 27 km de Bitam dans la province du Woleu-Ntem du jeune Abagha Rinaldi âgé de trois ans puis la vague de violences qui après des rumeurs d’une vague d’enlèvements d’enfants n’a pas fini de susciter des réactions au sein de l’opinion. La dernière en date est celle de l’association de lutte contre les crimes rituels notamment les sacrifices humains des enfants et des albinos en Afrique (SACRI International) qui dans un communiqué parvenu à Gabon Media Time, a exhorté le gouvernement a tout mettre en oeuvre pour retrouver le jeune Rinaldi mais surtout mettre en place une véritable politique de lutte contre les crimes rituels. Nous publions in extenso ledit communiqué. 

« Communique de presse 

Le 12 janvier 2020 a été marqué par la disparition de l’enfant Abagha Rinaldi âgé de trois ans au village Ebbé Aba situé à 6 km de Bitam au nord du Gabon. Depuis cette disparation inquiétante, les populations gabonaises font état de plusieurs cas d’enlèvements supposés notamment d’enfants dans la capitale Libreville et autres villes à l’intérieur du pays. Bien que plusieurs de ces disparations n’aient pas été confirmées, malheureusement celle de la petite Daniella âgée d’un an et demi disparue dans la cité de la SUCAF dans le Haut-Ogooué a connu une issue tragique avec la découverte du corps sans vie le vendredi 24 janvier 2020 dans le château d’eau de la ville.

L’ensemble de ces éléments est à l’origine de la psychose qui s’est installée dans la population Gabonaise et qui a atteint son paroxysme durant la journée du vendredi 24 janvier 2020. Cette situation psychotique a vu malheureusement le lynchage à mort de Messieurs Stanislas Mba Ngoua et Patrick Eyeghe considérés par certains comme des kidnappeurs d’enfants. 

Devant cette énième crise d’enlèvements notamment d’enfants à des fins fétichistes comme le Gabon en connait de manière récurrente depuis 2009,  la réponse des autorités Gabonaises est une répression plus accrue des populations allant jusqu’à l’utilisation des tirs à balles réelles sur des individus désarmés. Ce qui a été à l’origine de la mort de Madame Chimène Bitoghi Mangongo commerçante au marché PK7 à Libreville, touchée par trois balles dont une en plein cœur. 

Au nom de la défense des valeurs de la dignité humaine qu’elle prône depuis sa création en 2013, l’association SACRI International exhorte le gouvernement gabonais a tout mettre en place pour retrouver le plus vite possible les individus disparus comme l’enfant Rinaldi Abagha. Pour rassurer les populations, SACRI International soutient les annonces de Monsieur Noel Matha, Ministre de l’Intérieur dans sa déclaration du vendredi 24 janvier 2020 consistant en la mise en place des contrôles renforcés avec fouille des véhicules notamment aux abords des établissements scolaires. 

Pour éviter une énième répétition de ce qui passe actuellement, SACRI International en appelle à la mise en place d’une véritable politique de lutte contre les crimes rituels dont le Gabon est l’un des pays les plus touchés en Afrique. Pour cela, nous rappelons que nous avions adressé en 2016 à l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle, un mémorandum contenant un ensemble de mesures pour lutter efficacement contre ce fléau qui endeuille chaque année des dizaines de familles au Gabon. Nous nous tenons donc à la disposition des autorités gabonaises pour la mise en œuvre de ce mémorandum.

SACRI International appelle à la population Gabonaise à faire preuve de vigilance tout en évitant de tomber dans l’écueil d’une justice populaire en saisissant les autorités dès suspicion d’une disparition ou interpellation d’un suspect. En outre, SACRI International rappelle aux autorités Gabonaises, l’impératif de respecter les droits de l’Homme dans les différentes opérations de maintien de l’ordre publique conformément aux différents engagements internationaux et conventions pris par le Gabon.  »

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Street 103 Gabon Gmt