Rumeur d’épidémie de grippe : simple phénomène saisonnier rassure l’IELE

Depuis quelques semaines déjà, les établissements hospitaliers de la capitale et même de l’intérieur du pays sont confrontés à un afflux de patients, due généralement à des cas de grippes persistantes. Cette situation à donné lieu à plusieurs interprétations, certains parlant même d’une épidémie au risque de créer la psychose chez les populations. Des rumeurs battues en brèche par les responsables de l’Institut d’épidémiologie et de lutte contre les endémies du Gabon (IELE), comme le rapporte ce 20 janvier le site du quotidien L’union.

GABON LIBREVILLE

Selon une infirmière qui s’exprimait dans les colonnes de L’Union, « depuis plus d’une quinzaine de jours, nous enregistrons beaucoup de cas du syndrome grippal. Les patients sont aussi bien les enfants, les personnes âgées que les adultes », une situation qui provoque d’ailleurs, un afflux de consultation dans les différents centres hospitaliers, cliniques privées, centres de santé maternelle et infantile. Ces nombreux cas enregistrés dans le pays laissent apparaître généralement les mêmes symptômes, écoulement nasal, courbatures, maux de tête, toux, fièvre, ceux de la grippe, des observations qui ont donc laissé penser à une épidémie.

Les autorités sanitaires ont vite fait donc d’apporter des précisions concernant ce phénomène, selon le Dr Marie René Okili Abdoulaye, responsable de la veille sanitaire à l’IELE, « Il s’agit d’une grippe saisonnière due au changement de saison, qui n’a rien à voir avec une épidémie de grippe quelconque. Ce qui se passe c’est que, comme tous les ans, la courbe habituelle entre le mois de novembre et celui de mars présente des taux élevés de consultations pour le syndrome grippal. Et, comme en 2016, ce début d’année 2017 ne déroge pas à la règle ». Des précisions qui devraient de ce fait rassurer les populations.

Laissez votre commentaire