mercredi,25 novembre 2020
Accueil A La Une Riposte contre la Covid-19: Ali Bongo reconnaît l'inefficacité de Nkoghe Bekale

Riposte contre la Covid-19: Ali Bongo reconnaît l’inefficacité de Nkoghe Bekale

Quelques heures après l’annonce officielle de la présidence de la République par le canal du secrétaire général Jean yves Teale, c’est le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba qui par le canal de sa page facebook a confirmé la nomination du nouveau chef du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda. Une déclaration qui porte en sein le désaveu subtil du numéro un gabonais qui reconnaît clairement l’inefficacité du désormais ex Premier ministre Julien Nkoghe Bekale dans la gestion de la crise sanitaire liée à la covid-19. Une incapacité qui semblet-il aurait été, entre autres, à l’origine de son éviction. 

« J’ai nommé ce jour au poste de Premier ministre Mme Rose Christiane Ossouka Raponda ». C’est par ces mots que le président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a confirmé la nomination du nouveau Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda en prenant le soin de préciser que « pour la première fois dans l’histoire du Gabon, une femme occupera cette fonction ». 

Passée cette appréciation qui marque un tournant de l’histoire de notre jeune République, le numéro un gabonais s’est fendu d’une déclaration dans laquelle il apporte son soutien à la nouvelle locataire de la Primature non sans, avec un zeste de subtilité, désavouer son ancien Premier ministre Julien Nkoghe Bekale. 

Morceau choisi. « Elle a toute ma confiance pour renforcer l’efficacité de la riposte face à la Covid-19, sur le plan sanitaire, économique et social, et pour poursuivre l’amélioration des conditions de vie au quotidien des Gabonaises et des Gabonais », a-t-il déclaré. Une façon de souligner que son prédécesseur a lamentablement échoué dans la riposte qu’il a assurée en tant que président du comité du plan de veille et de riposte contre la Covid-19 ( Copil-Coronavirus). 

Il est connu de notoriété publique que pour « renforcer et améliorer », nul besoin d’apporter un changement radical en changeant de Chef de gouvernement. Un réajustement de la stratégie et une approche améliorée de la riposte optant pour la continuité auraient crédibilisé l’approche du président Ali Bongo Ondimba. 

Et ce n’est pas parce qu’en fin politicien qui sait par un langage édulcoré et alambiqué, flatter les egos de ses collaborateurs, qui feront oublier que son dernier paragraphe est un simple condensé de nuances sémantiques nécessaire à la pratique de la politique politicienne. « Je remercie son prédécesseur, le Premier ministre sortant, Julien Nkoghe Bekale qui a rempli avec loyauté et efficacité sa mission », a-t-il conclu. 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion