lundi,6 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneRévision des listes électorales: l'opposition juge «cavalière» l’opération initiée par Lambert-Noël Matha

Révision des listes électorales: l’opposition juge «cavalière» l’opération initiée par Lambert-Noël Matha

Ecouter cet article

L’annonce par le ministre de l’Intérieur Lambert Noël Matha du lancement prochain du processus de révision des listes électorales n’a vraisemblablement pas été bien accueillie par l’ensemble de la classe politique gabonaise. C’est notamment le cas de partis politiques de l’opposition réunis au sein de la PG41 qui se sont insurgés contre cette position du gouvernement qui rame à contre-courant de la décision rendue en octobre dernier par la Cour constitutionnelle sur le renouvellement du bureau du Conseil gabonais des élections (CGE). 

En effet, lors d’un point presse animé ce jeudi 24 novembre, ces formations politiques de l’opposition ont exprimé leur ressentiment quant à l’annonce faite par le ministre de l’Intérieur via une correspondance adressée au maire de la commune de Libreville. Pour ces derniers, cette posture adoptée par Lambert Noël Matha est un refus pur et simple de se conformer à la décision rendue par par la présidente de la Haute juridiction Marie Madeleine Mborantsuo concernant le renouvellement du CGE. 

Une posture jugée « brutale » et « cavalière » par l’opposition et qui contraste avec la promesse faite par le ministre de l’Intérieur qui leur avait été faite lors de l’audience qu’il leur avait accordée le 5 septembre dernier. Il faut souligner que Lambert Noël Matha avait donné ses assurances pour prendre en compte les propositions contenues dans le mémorandum sur l’amélioration du processus électoral élaboré par cette frange de l’opposition. 

Face à ce reniement et ce volte-face pour le moins curieux, la PG41 a rappelé qu’il était nécessaire de « corriger toutes les entraves à la transparence électorale relevées en 2009 et 2016 pour l’organisation des élections politiques apaisées, crédibles et équitables ».

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x