Respect du délai des législatives : Les Démocrates vont saisir la Cour constitutionnelle

Guy Nzouba Ndama et Vicent Ella Menie © GMT

Réunis en Conseil politique ce 1er juillet 2017, les conseillers du parti Les Démocrates ont mandaté leur président, Guy Nzouba de saisir au nom et pour le compte de leur formation politique, la Cour constitutionnelle pour solliciter le respect de la Constitution quant à la tenue des législatives.

Constatant que le gouvernement ne veuille «respecter les délais légaux» pour l’organisation des élections législatives, alors qu’il avait saisi et obtenu de la Cour constitutionnelle la prorogation du mandat des députés en fixant les délais du scrutin au «30 juillet 2017 au plus tard», Les démocrates ont regretté «ces manoeuvres dilatoires antidémocratiques».

Faisant remarquer en outre, que «le gouvernement n’a procédé à aucune opération préélectorale»,  le Conseil politique a demandé au président, Guy Nzouba Ndama de «saisir la Cour constitutionnelle à l’effet de faire respecter la Constitution afin que la première chambre du Parlement soit renouvelée et éviter ainsi de continuer d’avoir une assemblée nationale sans légitimité»; a précisé Vincent Ella Megne.

Par ailleurs, le Conseil de cette formation politique a réaffirmé son appartenance à la «Coalition pour la nouvelle République formée autour du président élu Jean Ping, tout en restant attachée à son identité et à sa liberté en tant que parti politique autonome».

Laissez votre avis