Reprise des cours sur fond de tensions au lycée Nelson Mandela

Lycée Nelson Madela de Libreville © D.R.

Suite au mouvement de grève que l’ensemble des enseignants du lycée d’Application Nelson Mandela observe depuis le 03 janvier 2017, le proviseur dudit lycée, Ilagou Mboumba, exhorte les parents d’élèves à envoyer leurs enfants à renouer avec les bancs. Cependant, le collectif des enseignants réunis en assemblée générale lève le ton et reste ferme sur la poursuite de leur grève: une situation discordante qui laisse présager une reprise de cours sous un fond de tension.

GABON LIBREVILLE

C’est à travers une note à l’attention des parents d’élèves datant du 08 février 2017, que Ilagou Mboumba, proviseur du lycée Nelson Mandela, ‹‹convie donc les parents d’élèves à envoyer leurs enfants au lycée afin qu’ils puissent suivre convenablement les enseignements››. Dans cette note, il est question de la suspension du mouvement de grève. Sur place, nous avons cherché à rencontrer le proviseur mais ce dernier a refusé de nous recevoir.

Toutefois, nous avons pu interroger quelques élèves qui nous ont répondu que ‹‹les cours n’ont pas bien repris. Certains profs viennent et d’autres pas››. Ce qui va, pour le premier cas, dans le sens de la note du proviseur.

Dans le même temps, un enseignant nous confie: ‹‹le collectif des enseignants du lycée Nelson Mandela s’est prononcé en faveur de la poursuite de la grève. Derrière eux, le proviseur est resté à pondre ce mot qui va bientôt semer la zizanie entre les différents acteurs de cet établissement scolaire.››

Ainsi, un malaise apparaît clairement entre le proviseur et une partie du corps enseignant qui accentue la perturbation des cours au péril des élèves. Il est donc plus qu’urgent que les deux parties s’asseyent pour trouver des solutions pouvant permettre de sortir l’établissement de cette situation qui hypothèque l’avenir des élèves pris en otage.

Laissez votre commentaire