mardi,27 octobre 2020
Accueil A La Une Réouverture des lieux de culte: l’Udere fustige «l'attitude peu raisonnable de certains...

Réouverture des lieux de culte: l’Udere fustige «l’attitude peu raisonnable de certains responsables religieux»

C’est au cours d’une déclaration rendue publique ce mercredi 07 octobre 2020 que le président de l’Union Démocratique et Républicaine (UDERE) Victor Missanda a tenu à faire un tour d’horizon de la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19. Occasion pour le leader politique de saluer la prorogation de ces mesures gouvernementales mais aussi de fustiger « l’attitude peu raisonnable de certains responsables religieux », qui souhaitent rouvrir les lieux de culte sans l’aval des autorités. 

Lors de sa déclaration, le président de l’Udere, parti défendant la politique du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, a tenu à saluer la décision du gouvernement de  proroger les mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la Covid 19. Une prorogation qui selon Victor Missanda, se justifie par la mesure de prudence au vu de la remontée exponentielle de la pandémie de covid 19 dans plusieurs pays du monde. 

En effet, si les chiffres de contaminations dans notre pays ont connu une baisse depuis plusieurs semaines, l’Union démocratique et républicaine a relevé que le « Gabon ne saurait prendre le risque de lever le pied et exposer les populations au véritable danger qui pourrait conduire à une catastrophe sanitaire ». « L’Union Démocratique et Républicaine refuse des morts supplémentaires que nous pouvons éviter », a martelé Victor Missanda. 

Par ailleurs, le premier responsable de l’Udere a tenu à réagir à l’agitation observée ces dernières semaines concernant la réouverture des lieux de culte. Victor Missanda s’est étonné « de l’attitude peu raisonnable de certains responsables religieux qui veulent à tout prix célébrer les messes contre les mesures gouvernementales impérieuses à la préservation de la santé de nos populations ». Occasion pour cette formation politique de saluer la position du Vatican qui en appelle à « la prudence de ses fidèles et des responsables de l’Eglise catholique du monde à ne pas célébrer d’offices religieux sans autorisation préalable des autorités de leurs pays »



Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion