mercredi,28 octobre 2020
Accueil A La Une Réouverture des lieux de culte: Boukoubi «supplie» les pasteurs de mettre «un...

Réouverture des lieux de culte: Boukoubi «supplie» les pasteurs de mettre «un peu d’eau dans leur vin»

Conscient de la tension naissante et grandissante entre les responsables des lieux de culte et le gouvernement, lesquels n’arrivent pas à s’entendre sur une date officielle de réouverture des églises, le président de l’Assemblée Nationale, a tenu à apaiser le climat. C’est en appelant à la magnanimité, au sens de la responsabili des hommes de Dieu que Faustin Boukoubi s’est fendu en supplication devant les responsables religieux. 

« Je vous supplie de mettre un peu d’eau dans votre vin et de faire confiance à la Représentation nationale », c’est en ces termes que le président de la chambre basse du Parlement a interpellé les représentants des églises de réveil et des églises pentecôtistes, charismatiques et églises apparentées pendant un échange qu’il a eu hier, au palais Léon Mba

Ces représentants et responsables de certains lieux de culte conduits par  le pasteur Louis-Philippe Mbadinga et l’évêque Jean-Baptiste Moulaka ont écouté avec attention le plaidoyer de Faustin Boukoubi qui les a  « exhortés à faire montre de patience, de responsabilité et de surseoir l’ouverture de leurs lieux de culte, le 27 septembre prochain comme ils l’envisagent », a-t-on pu lire dans la colonne du quotidien L’Union

Précisant aux pasteurs  Louis-Philippe Mbadinga et à l’évêque Jean-Baptiste Moulaka qu’ils ont une responsabilité collective devant Dieu et les hommes au nom de la cohésion sociale et de la stabilité du pays qu’il faut nécessairement préserver. Raison pour laquelle pour éviter toute confrontation, le député de Pana a  invité ses interlocuteurs à ne pas céder à la faiblesse de la passion bien que reconnaissant « leur frustration, crainte et ressentiment, après plusieurs mois de fermeture de leurs différentes églises », a-t-il indiqué. 

De leur côté, les représentants des églises de réveil et des églises pentecôtistes, charismatiques et églises apparentées ont rassuré Faustin Boukoubi sur leur volonté, au regard de son discours et de sa démarche, « de ne pas se soustraire aux mesures édictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre l’épidémie à coronavirus, tout en sollicitant sa médiation, afin que le gouvernement réexamine sa position sur les lieux de culte au moment de la levée de l’état d’urgence sanitaire », ont-ils sollicité. Une requête jugée recevable par le président de l’Assemblée Nationale.

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion