mardi,19 octobre 2021
AccueilA La UneRentrée scolaire: l’incohérence de Francis Nkea

Rentrée scolaire: l’incohérence de Francis Nkea

Ecouter cet article


Alors que le ministre de l’Education nationale donnait des assurances sur la date de la rentrée scolaire 2018-2019, il faut croire aujourd’hui que celle-ci n’aura pas lieu à la date indiquée. Cette situation pour le moins incompréhensible pour les parents d’élèves, qui dénote de l’incapacité du responsable de cette administration d’élaborer un programme clair et précis.

En effet, lors d’une réunion tenue le vendredi 21 septembre 2018, à son cabinet, avec les responsables de l’Éducation nationale, Francis Nkea Ndzigue avait annoncé la date du 1er octobre prochain comme celle retenue pour le début de l’année académique 2018-2019. Répondant aux interprétations sur l’organisation des élections à cette même période, il avait assuré que ces scrutins n’avaient aucune incidence sur l’année scolaire.

Lors de son intervention teintée d’incertitude, il avait indiqué que « la rentrée administrative pouvait se faire dans la fourchette de la deuxième quinzaine du mois en cours ». Sauf que plusieurs jours après, rien ne semble visible dans les différents établissements du pays. Pour preuve, dans une note adressée aux parents d’élèves, le proviseur du lycée d’Application informe ces derniers du report « à une date ultérieure» des procédures d’inscription et réinscription. Pis, il précise que cette décision a été prise sur  «instruction de la tutelle ».

Autre élément qui vient démontrer l’improbabilité d’une rentrée scolaire pour ce 1er octobre, Francis Nkea Ndzigue, dans une note datée du mardi 25 septembre dernier, affirme que la rentrée administrative devrait avoir lieu « dès la publication des mouvements du personnel» sauf que jusqu’à lors, c’est la cacophonie et l’indécision qui règnent sur cette question.

Toutes choses qui laissent clairement croire que contrairement aux propos maladroits du ministre en charge de l’Education nationale, les élèves devront encore prendre leur mal en patience avant de retrouver le chemin des cours.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop