Rentrée scolaire 2018-2019: pas de réhabilitation des lycées et collèges en vue

Une salle de classe d'un lycée public du Gabon © Gabonreview

A la veille de la rentrée scolaire dont on ignore toujours la date, le constat demeure amer concernant l’état de délabrement des établissements publics. Malgré les discours rassurants du gouvernement en début d’année, sur la réhabilitation des lycées et collèges rien ne semble avoir bougé pour l’instant.

Le jeudi 30 Août 2018, le ministre de l’Éducation nationale , Francis Nkea Ndzigue a effectué une visite  au Lycée Paul Idjenjet Gondjout. Il était question lors de ce déplacement de toucher du doigt l’effectivité des mesures visant l’amélioration des structures scolaires du pays.

Bien que certains ont déjà bénéficié d’un rafraîchissement, il ne s’agit malheureusement que d’une minorité. Si les écoles publiques du Bas de guegue, Charbonnages et la Peyrie témoignent de la volonté du gouvernement de rendre l’éducation de meilleure qualité, l’absence d’une vive action se fait ressentir dans les autres établissements.

Le gouvernement n’a pas posé d’actions allant dans le sens de l’amélioration. A l’approche de la rentrée, des écoles demeurent dans un piteux état; faute de l’usure du temps, et du manque de fonds pour les rénover. « le lycée d’État a pris de l’âge. L’ouvrage a donc pris un coup au niveau  des toitures qui sont à refaire…Il faut les refaire complètement et rafraîchir les murs qui ont perdu leur éclat » a souligné le proviseur du lycée d’État, Fortune Nguema Owono. 

Dans la même foulée, le proviseur du lycée Jean Baptiste Obiang Etoughe a lui aussi évoqué le délabrement des locaux dont il a la gestion. «Nous avons pu repeindre les murs du lycée, mais le plus grand lot des travaux à réaliser concerne les plafonds. Ils sont tous usé par l’effet du temps» a affirmé Aloise Etoughe Assame. Il fait ainsi comprendre que les efforts des responsables de ses établissements, demandent toujours l’appui du gouvernement pour porter de véritables fruits.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire