samedi,5 décembre 2020
Accueil A La Une Rentrée des classes: seuls les anciens centres d'examens sont pourvus en kits...

Rentrée des classes: seuls les anciens centres d’examens sont pourvus en kits sanitaires

C’est le triste constat établi à la suite d’une enquête de terrain réalisée par les journalistes de Gabon Media Time durant la journée de mercredi 11 novembre 2020 dans plusieurs établissements d’enseignement primaire et secondaire de Libreville, Owendo et Ntoum. En effet, il en ressort que seuls les lycées transformés en centres d’examens lors de la dernière session du baccalauréat ont des kits sanitaires. Le reste attend toujours la compassion du Pr. Patrick Mouguiama Daouda à quelques jours du démarrage.

Si le gouvernement gabonais s’obstine à laisser entendre que les établissements primaires et secondaires sont parés à accueillir les milliers d’apprenants dans le cadre de la reprise des activités pédagogiques et académiques pour l’année 2020-2021, la réalité sur le terrain est tout autre. Pour preuve, plusieurs écoles primaires voire lycées, peinent à recevoir les parents d’élèves venus procéder aux réinscriptions de leurs enfants. C’est le cas au collège évangélique de Melen où ni cubitainers encore moins gels hydroalcooliques n’ont été remis au personnel administratif.

L’administration de cet établissement parapublic s’organise avec ses fonds propres pour limiter les dégâts. « Vous voyez les deux pompes installées à l’entrée, c’est nous qui avons sollicité les services de la Seeg car le besoin était pressant. Jusqu’à présent, on attend l’appui technique du ministère de tutelle. À défaut on fera sans », a déclaré le censeur pédagogique 2 dudit établissement. Même son de cloche du côté des écoles primaires où la reprise s’effectue sans équipements sanitaires conséquents. Notamment à l’Ecole publique de Nzeng-Ayong 3 où un sceau d’eau sert de cubitainer.

Seul motif de consolation, la présence des kits sanitaires au Lycée public Jean Hilaire Aubame de Nzeng-Ayong. « Comme vous avez pu le constater, nous avons des cubitainers et du savon liquide au portail. Et des équipes des jeunes envoyées par le ministère veillent à ce que tous les usagers les utilisent. À ce jour, nous avons du matériel en réserve. Il s’agit de cubitainers non utilisés durant le baccalauréat d‘août» a indiqué Rufin Meto’o Mezui, censeur vie scolaire. 

Cependant, l’application des mesures barrières pourrait se heurter au nombre élevé d’apprenants. Puisqu’à ce jour le Lycée public Jean Hilaire Aubame ne dispose que de 20 salles de classe pour une population scolaire sans cesse évolutive. Les chefs d’établissement attendent les propositions de Patrick Mouguiama Daouda pour savoir quelles stratégies adopter pour amorcer une année scolaire apaisée notamment le respect de la limitation à 60 élèves par classe. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion