Renaud Allogho condamne l’agression de Daniel Ona Ondo à Paris

Renaud Allogho Akoue et Daniel Ona Ondo © D.R

L’agression verbale dont a été victime l’ancien premier ministre et actuel président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) le Pr Daniel Ona Ondo n’a pas manqué de susciter des réactions au sein de la classe politique. C’est le cas du Conseiller tête de liste du département du Woleu Renaud Allogho Akoue qui a condamné « cet acte d’un autre âge qui ne peut se justifier sous aucun prétexte ».



En effet, alors qu’il séjournait à Paris pour des raisons de travail, le président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale a été vertement injurié et traité de tous les noms d’oiseaux. Un acte qui n’a pas manqué de susciter de la réprobation au sein de l’opinion qui ne s’explique pas l’attitude pour le moins répréhensible de certains des membres de la diaspora gabonaise en France.

Dans une publication sur son compte Facebook, Renaud Allogho Akoue s’est insurgé contre cet acte qui n’honore pas le Gabon à l’étranger. « Au moment où notre pays et notre sous-région sont de plus en plus cités comme des références dans plusieurs domaines, ces agissements viennent ternir davantage l’image du Gabon et même celle de la sous-région à travers la CEMAC, institution que le Pr. Ona Ondo représente actuellement », s’est-il indigné.

Ainsi, au terme d’une rencontre qu’il a eue avec l’ancien premier ministre, il a tenu à exprimer à celui qu’il considère comme un « père, une fierté du Gabon à l’étranger, une des éminences de notre chère Afrique ». « Je lui témoigne toute mon admiration pour avoir vécu ce moment avec calme et sagesse, digne de l’homme d’État qu’il est », a indiqué Renaud Allogho Akoue.

Laissez votre commentaire