Régis Immongault : «Il faut réduire la masse salariale car elle n’est pas soutenable»

Ce vendredi 17 mars 2017, Régis Immongault, Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement durable, était l’invité du Ndzimba, une émission de Gabon Télévision présentée par Patricia Ontchangalt accompagnée par Franz Igoho et Stéphane Nguema, dont le but est de donner la parole aux personnalités qui font l’action gouvernementale.

GABON LIBREVILLE

Lors de cette émission, Régis Immongault a dû répondre à plusieurs questions d’actualité notamment sur la situation économique de la sous-région en général et en particulier, du pays.

Après le sommet extraordinaire de la Cemac qui s’est tenu récemment à Yaoundé au Cameroun avec la présence de Christine Lagarde, présidente du FMI, l’idée d’une possible dévaluation du franc cfa. À ce sujet, le Ministre a tenu à rassurer : «Le spectre de la dévaluation du cfa a été écarté à Yaoundé.»


Concernant le programme de relance économique, Régis Immongault a reconnu qu’une délégation de la Banque mondiale était bien présente au Gabon en février pendant deux semaines mais pour accompagner cette politique.


Enfin, selon le Ministre, «il faut réduire la masse salariale car elle n’est pas soutenable. Il faut la réduire mais de façon progressive.» Ce dernier a bien précisé : «Pas les salaires mais la masse salariale».

Mais, comment réduire la masse salariale sans toucher aux salaires ? Voici la vraie interrogation. Il faudrait donc s’attendre à des mesures d’austérité et là encore, ce sont les travailleurs lambda qui en feront les frais.

Laissez votre commentaire