vendredi,30 octobre 2020
Accueil Derniers articles Régies financières: «rien de concret et de formel n’a été décidé», selon...

Régies financières: «rien de concret et de formel n’a été décidé», selon la Fecorefi

Les informations faisant état d’une harmonisation des primes octroyées aux agents des régies financières n’auront pas été du goût de tout le monde. C’est le cas de  la Fédération des Collecteurs des Régies Financières (Fecorefi) qui dans un communiqué parvenu à Gabon Media Time a tenu à apporter des précisions sur ces allégations qui selon cette organisation syndicale ne reflètent pas la réalité des discussions de la réunion du mardi 15 septembre 2020 avec les Directeurs généraux des Impôts, des Douanes, des Hydrocarbures et du Trésor. 

C’est par la voix de son secrétaire général et porte parole Sylvain Ombindha Talheywa III que la Fecorefi a tenu à édifier l’opinion sur les contours de la rencontre entre les directeurs généraux des administrations des régies financières et les partenaires sociaux. Si dans la presse, on évoquait une décision portant sur le paiement catégoriel de la prime comme mode préférentiel et le paiement de la prime au rendement, l’organisation a battu en brèche cette information. 

En effet, il a relevé que le paiement catégoriel effectué le 20 septembre pour le compte du mois d’août 2020 « n’a été acté qu’au regard de la situation exceptionnelle que traversaient les agents désemparés par le silence qui enveloppait ce retard criard ». Occasion pour le secrétaire général de la Fecorefi de préciser qu’en ce qui concerne le paiement de la prime au rendement qu’elle était l’une des pistes de solution évoquées lors de cette rencontre et n’a jamais été actée

« Contrairement aux allégations faites dans ces médias en ligne, rien de concret et de formel n’a été décidé le 15 septembre 2020, et vouloir faire croire le contraire à l’opinion publique dénote de manœuvres dilatoires n’honorant pas leurs auteurs qui veulent faire croire à un éventuel retour à l’accalmie alors que la crise dans les Régies Financières demeure profonde », a indiqué Sylvain Ombindha Talheywa III. 

Par ailleurs, l’organisation syndicale a réitéré qu’elle demeure en grève générale illimitée ce jusqu’à la régularisation de nos situations administratives; la publication des résultats des opérations d’audit des effectifs et des primes réalisées en 2018 et l’organisation des assises tripartites Présidence de la République / Gouvernement / Partenaires sociaux.   

 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion