lundi,27 septembre 2021
AccueilA La UneRégies financières: l’intersyndicale des Douanes fustige la «gestion calamiteuse» de la crise

Régies financières: l’intersyndicale des Douanes fustige la «gestion calamiteuse» de la crise

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’un point de presse tenu le mardi 11 mai dernier que l’intersyndicale des douanes a dénoncé la gestion peu orthodoxe, voire « calamiteuse » de la crise qui y sévit. En effet, Pulcherie Matteya, leader de cette plateforme syndicale, a fustigé l’exclusion de certains partenaires sociaux notamment des douaniers dans les discussions entreprises avec la tutelle sur l’amendement du texte instituant la prime à la performance budgétaire.

« Nous dénonçons l’amateurisme du secrétaire général du ministère de l’Economie dans la proposition de l’arrêté mettant en place le comité d’administration. Nous dénonçons la discrimination dont nous faisons l’objet dans la participation dans le comité technique qui a lieu dans les locaux du ministère de l’économie et de la relance. », a déclaré Pulcherie Matteya.

C’est en ces termes que l’intersyndicale des douanes a planté le décor lors de ce point de presse qui a consisté à éclairer la lanterne des agents des régies financières sur les pourparlers en cours relatifs à l’amendement de la prime budgétaire. Occasion pour ces derniers de remettre au goût du jour la question du statut particulier du douanier. « Qu’on le veuille ou non, la douane est un corps, et sur  ce point, nous demandons que la situation du statut particulier soit mise en place dans les plus brefs délais », a-t-elle indiqué.

Pour  l’intersyndicale des douanes, la prise en compte immédiate de leur statut revêt une importance capitale pour l’épanouissement des douaniers gabonais. « Cela éviterait à Madame le secrétaire général du ministère de  l’Economie de nous faire représenter au sein du comité technique de mise en place de la prime à la performance budgétaire par un agent de la main d’œuvre non permanente », a fustigé Pulcherie Matteya. Non sans inviter ses pairs à demeurer vigilants et mobilisés.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop