lundi,28 septembre 2020
Accueil A La Une Régies financières: la Cosyref demande l’arbitrage du Chef de l’Etat pour résorber...

Régies financières: la Cosyref demande l’arbitrage du Chef de l’Etat pour résorber la crise

C’est à la faveur d’une déclaration de presse que la Confédération Syndicale des régies financières (Cosyref) a solennellement demandé l’intervention du président de la République Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba dans le dossier des revendications de ladite confédération pour lequel elle était entrée en pourparlers avec le gouvernement. Constatant l’échec du gouvernement et dénonçant son immobilisme, la Cosyref n’entrevoit comme unique issue à la sortie de la crise que par la seule initiative du numéro 1 gabonais. 

Lasse  de l’inertie et de l’attitude très peu volontaire du gouvernement à trouver une issue favorable au problème posé par les régis financières depuis bientôt 3 ans, la  Confédération Syndicale des régies financières (Cosyref) a décidé de passer à la vitesse supérieure. C’est ainsi que dans une déclaration qu’ils ont considérée comme un « appel républicain à la prise de conscience collective pour les personnels techniciens de la finance de l’administration gabonaise, et une interpellation solennelle à ceux qui nous combattent », pour ne pas citer le gouvernement, elle a humblement demandé l’arbitrage du président de la République Ali Bongo Ondimba. 

Cette stratégie découle d’un constat fait par la Confédération Syndicale des régies financières (Cosyref), du fait que « l’économie va mal et le Gouvernement refuse manifestement de le voir ». Comme quand elle se fonde sur le contexte de la covid-19 pour ne pas tenir compte des engagements pris par le gouvernement. C’est pourquoi ils ont déploré « les échecs répétés du Gouvernement dans la gestion de la crise dans les administrations économiques et financières depuis toutes ces années », a-t-on lu dans la déclaration de la Cosyref.  

Ce nonrespect des engagements pris par Julien Nkoghe Bekale et les membres du gouvernement concernés a eu comme conséquence l’entrée en grève du syndicat. D’où la position de la Confédération Syndicale des régies financières (Cosyref) qui, par la voie de son président Wilfried-Erisco Mvou Ossialas, affirme que le gouvernement ayant montré ses limites dans la gestion de ce dossier, sollicite « humblement l’arbitrage de Son Excellence Monsieur le Président de la République » pour résorber définitivement cette crise qui paralyse le secteur des régies financières au Gabon.   

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Street 103 Gabon Gmt