Refus de participer au casting Gabon TV :  vingt journalistes mis à la disposition du secrétariat général du ministère

C’est ce qui ressort de la décision prise le 5 décembre dernier par le Ministre d’État, Ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie-By-Nze. Cette décision du ministre  découle de leur refus de participer au casting qui aurait pour but de redynamiser la télévision publique.

Ainsi, pour avoir opposé une fin de non recevoir à la demande du ministre, Afou Obiang Jean Paulin, Ekouara Yolande, Gnambault Indassi Blandine, Mbadinga Jean Raoul, Nzoghe Bekale Patrick, Guignanga Elisabeth, Minko Obame Eugène, Nguema Obame Célestin, Pitty Martine, Tali Elvire Sveltana épouse Koumba, Assam Tchassombo, Mbougou Bivigou Jerry, Ondo Nguema Jeannice, Nagnima Magalie, Nganga Singatady Désirée, Bekita Belen, Bilogue Baoule Armel, Ngombi Jean de Dieu, Ekeri Awangui Joyce Lorna et Mbadinga Firmin Éric ont tout simplement été mis à la disposition du secrétariat général du ministère de la Communication.

Une décision critiquée qui laisse planer l’ombre d’un règlement de compte sur les journalistes réfractaires. D’autant plus que la participation d’un individu à un casting émane de la volonté personnelle de ce dernier et non d’une obligation hiérarchique.

Mais Alain-Claude Bilie-By-Nze s’est engagé à rendre les chaînes de télévisions publiques plus attrayantes, un engagement couronné par l’instauration d’une taxe audiovisuelle. Cette taxe qui, d’ailleurs contribuera au développement très attendu par l’opinion des contenus des médias publics assemblés dans un groupe appelé : «Gabon Télévisions».

Laissez votre commentaire