dimanche,20 septembre 2020
Accueil Derniers articles Réforme de la sécurité sociale: Owono Mba sommé de revoir sa copie...

Réforme de la sécurité sociale: Owono Mba sommé de revoir sa copie par les députés

C’est un véritable revers que vient d’essuyer le ministre en charge des Solidarité nationales, Roger Owono Mba. Auditionné le 09 octobre 2019 par la Commission de la santé, de l’éducation, des affaires sociales et culturelles  de l’Assemblée nationale, ce dernier a purement et simplement été invité à revoir le projet loi portant organisation et fonctionnement des Régimes de sécurité sociale en République gabonaise, qui selon les honorables députés comporte de nombreux vides.  

Approuvé lors du Conseil des ministres du 21 juin 2019, ce projet de loi fixe le cadre général des matières qui devrait régir le système de sécurité sociale. Les différentes matières traitées concernent les régimes de sécurité sociale obligatoires et contributifs qui permettent d’assurer la couverture des risques sociaux regroupés par branche. Il s’agit notamment des prestations de santé, des prestations familiales et de maternité, des risques professionnels, de la vieillesse, de l’invalidité et du décès. 

Sauf que lors de l’audition du membre du gouvernement, les députés ont retoqué ledit projet estimant selon le site Gabonreview qu’il « comporte des vides qui pourraient être préjudiciables au bon fonctionnement de ce secteur, assurent les députés ». Pis, le membre du gouvernement n’aurait pas su apporter des réponses appropriées sur la portée réelle de ce projet.  

Au nombre des récriminations faites par cette commission dirigée par le député du Parti démocratique gabonais (PDG) Angélique Ngoma, l’épineuse question de la gouvernance des organismes de sécurité sociale. « Les différents dirigeants qui se sont succédé ont appauvri la CNSS et ce sont les travailleurs qui en pâtissent. C’est pour cette raison que je suggère au ministre ici, d’introduire et si possible à notre niveau aussi, le principe de gouvernance dans ce texte», a relevé le député du 2e siège de la Douigny à Moabi Bonaventure Nzigou Manfoumbi. 

Ces approximations ont conduit les membres de la commission à rejeter ce texte car, «les honorables députés n’entendent pas examiner un texte qui ne tient point compte des intérêts du peuple». Pour sa part, le ministre des Solidarités nationales a indiqué vouloir rectifier le tire en retirant le texte à l’examen. Une situation qui doit nécessairement conduire le gouvernement à prendre un décret pour son retrait. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt