Redressement EGCA: Me Ndoye Loury débarqué de sa fonction de Syndic judiciaire

© D.R

La diffusion dans l’opinion de document compromettant contre le ministre de la Justice et des Droits humains, Garde des sceaux Edgard Anicet Mboumbou Miyakou aura-t-elle eu raison du syndic du redressement judiciaire EGCA SA Athanase Ndoye Loury? C’est la question qu’on pourrait se poser après la décision prise par le tribunal de Première instance de Port-Gentil de demettre ce dernier de ses fonctions ouvrant la voie à toute forme d’interprétation.



La situation de l’entreprise EGCA SA et plus particulièrement la distraction de près de 2 milliards de Fcfa réquisitionnés par le parquet de Port-Gentil pourraient constituer un nouveau scandal politico-financier après celui sur la disparition de 353 conteneurs de kevazingo au port d’Owendo.

Pour cause, après la divulgation de documents révélant la disparition puis le remboursement sur instruction du ministre de la Justice et des Droits humains, Garde des sceaux Edgard Anicet Mboumbou Miyakou une mesure pour le moins curieuse a été prise à l’encontre du syndic en charge du redressement judiciaire de l’entreprise dont les employés sont quasiment laissés  pour compte.

En effet, c’est par un jugement commercial à bref délai N° 76/2018-2019 en date du 03 juin 2019 publié ce vendredi 07 juin dans le quotidien L’Union que le Tribunal de Première Instance de Port-Gentil a décidé de la révocation au fonction de  syndic du redressement judiciaire EGCA SA Maître Athanase Ndoye Loury. Dans le même temps la juridiction a décidé de désigner Gondeth-Marc Bibang à la place de ce dernier.

Si la nomination de ce nouveau syndic est légale, l’opinion ne manquera pas de se questionner sur la coïncidence entre les deux événements.

Laissez votre commentaire