mardi,16 août 2022
AccueilDerniers articlesRecrutements: l'indifférence du gouvernement pour les personnes vivant avec un handicap

Recrutements: l’indifférence du gouvernement pour les personnes vivant avec un handicap

Ecouter cet article

Porté sur les fonts baptismaux le 09 juillet 2022, le Syndicat national autonome des professionnels handicapés et assimilés du Gabon (SYNAPHAG), s’est donné pour mission de  promouvoir le travail décent et combattre la discrimination faite aux personnes vivant avec un handicap. Un combat noble qui devrait permettre de réduire les nombreuses inégalités et discriminations observées sur l’ensemble du territoire national, rapporte Gabonactu.

Dans un esprit de dialogue social et d’apaisement, les membres du Syndicat national autonome des professionnels handicapés et assimilés du Gabon (SYNAPHAG) se sont rencontrés récemment. Une rencontre marquée par la cérémonie d’installation officielle de leur bureau. Une initiative dont l’objectif est d’assurer le respect des droits des personnes vivant avec un handicap et de favoriser le dialogue social.

Par ailleurs, le bureau par l’entremise de son président, François Nzengue s’est donné entre autres objectifs de porter les revendications et les propositions pour  le bien-être des personnes handicapées, des travailleurs et étudiants ainsi que celles et ceux qui sont à la recherche d’un premier emploi. « Il s’agit ici, d’amener chaque femme et chaque homme, y compris l’ensemble des personnes souffrant d’un handicap, d’accéder à un travail décent, dans des conditions de liberté, d’équité, de sécurité et surtout de dignité humaine, les principes de non-discrimination, d’égalité des chances et de traitement, constituent à notre sens, les fondements d’une approche participative et collective » a-t-il déclaré.


Le combat portera également sur le code du travail récemment réformé. Notamment, la controverse sur le quota du 1/40e imposable aux entreprises qui semble ne pas être appliqué d’où le souhait de le repenser, la caducité de la loi 19/95 du 13 février 1996 portant protection sociale des personnes handicapées en République gabonaise et l’absence des textes d’application  et le retard énorme accusé par notre pays dans l’application des textes internationaux notamment la déclaration universelle des droits de l’Homme. Le syndicat, premier du genre au Gabon a promis se déployer très prochainement sur le terrain pour échanger avec les autorités compétentes sur les questions qui minent  les personnes vivant avec un handicap.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x