Raymond Ndong Sima bloqué plusieurs heures à l’aéroport de Libreville

Raymond Ndong Sima face à un agent de la PAF © GMT

Ce mercredi 6 septembre, l’ancien premier ministre et candidat à la dernière présidentielle, Raymond Ndong Sima, a été empêché de remplir ses formalités de voyage à l’aéroport de Libreville. N’eût été l’intervention de personnes dont les identités n’ont pas été dévoilées, il n’aurait pu quitter le territoire.

Après Albert Ondo Ossa et Casimir Oye Mba, Raymond Ndong Sima est la troisième personnalité politique à se heurter à la mesure administrative d’interdiction de sortie du territoire prise par le ministère de l’Intérieur à titre conservatoire à l’encontre des opposants au régime d’Ali Bongo Ondimba.

L’économiste et ancien ministre de l’Agriculture est resté bloqué pendant plus d’une heure et demi par des agents de la Police de l’air et des frontière (PAF) de l’aéroport de Libreville (ADL). Ce n’est qu’au terme de plusieurs tracatations qu’il a finalement pu quitter la capitale gabonaise. De source familiale, Raymond Ndong Sima n’aurait réussi à embarquer que grâce à des coups de fils. 

Les interdictions de sortie du territoire décidées par le ministre Lambert Noël Matha semblent avoir été étendues à l’opposition modérée.

Laissez votre avis