Quid du nouveau sélectionneur des Panthères et du DTN ?

Les Panthères du Gabon © D.R

Annoncée pour ce lundi 13 mai 2019, la nomination du nouveau sélectionneur gabonais se fait toujours attendre. Alors que la Fédération gabonaise de Football (Fegafoot) sur « instructions » du ministères des Sports avait lancé un appel d’offres inédit pour les postes de sélectionneur et de Directeur technique national (DTN), qui avait suscité une vague sans précédent de candidatures, l’opacité a depuis pris le pas sur la communication, et aucune informations n’a jusque-là filtré.



Annoncé comme une révolution, le processus de « restructuration du football gabonais » par le biais de la « dissolution » de l’équipe nationale des Panthères A, voulu par l’actuel ministre des Sports Alain Claude Bilie By Nze, peine à se mettre en place. Ainsi, près de deux mois après l’annonce du limogeage de Daniel Cousin, opacité et incompréhension règnent toujours au sein de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot).

En effet, après avoir lancé l’avis d’appel d’offres pour les postes de sélectionneur et de Directeur technique national (DTN) en mars dernier, qui avait vu se bousculer une centaine de candidats dont les noms n’ont pas été dévoilés, la situation semble au point mort. Si la Fegafoot avait annoncé avoir éliminé pas moins de 79 candidatures, sur la base des critères pour le moins méconnu, l’absence de communication est encore à déplorer, dans ce processus d’amplitude nationale.

Contacté par nos soins, certains candidats ont d’ailleurs déploré cette « absence de transparence » dans le choix du sélectionneur, mais aussi « cette opacité » qui jette une fois encore le discrédit sur le processus. Cantonné au rendu d’une commission opaque, les candidats dont plusieurs Gabonais sont donc informés de la situation via les médias, laissant dès lors planer une forme d’incertitude quant au dénouement de cette sélection.

Laissez votre commentaire