Qui en veut à Brice Laccruche Alihanga ?

Brice Laccruche Alihanga, Directeur de cabinet d'Ali Bongo Ondimba © D.R

Ce mardi 20 mars 2018, Brice Laccruche Alihanga, directeur de cabinet du président de la République, aurait été victime d’un incident pour le moins surprenant. Le plafond de son bureau du Palais du bord de mer serait tombé alors qu’il s’y trouvait. Un événement malheureux qui laisse penser que des personnes mal intentionnées en voudraient à «l’homme du président».

Brice Laccruche Alihanga, aurait été surpris hier par la chute du plafond de son bureau à la Présidence de la République; apprend t-on de source proche du Palais du bord de mer. Un incident qui selon cette dernière aurait des allures d’«intimidations du directeur de cabinet du président dans sa volonté de poursuivre les réformes engagées et prônées par le président de la République Ali Bongo Ondimba», précise-t-elle.

L’information a d’ailleurs été relayée par Amir Alexandre Ondimba, directeur de la publication, proche la présidence de la République sur son compte compte Facebook. Qui en voudrait à Brice Laccruche Alihanga? Une guerre de chef se préparerait-elle avec le retour à Libreville de Maixent Accrombessi, l’ex-bras droit du président de la République? Ce sont autant de questions qui gagnent l’opinion à la suite de cet événement.

Par ailleurs, le Palais de la présidence de la République du Gabon construit il y a plusieurs dizaines d’années mérite une véritable cure de jouvance. Cette chute de plafond pourrait trouver sa source également, dans des problèmes d’étanchéité.

Si aucune communication officielle de la présidence de la République ne fait état de cet incident pour le moment, certains jeunes proches du directeur de cabinet du président contactés par Gabon Media Time, lancent à l’endroit des «détracteurs de tous bords», que «Brice Laccruche Alihanga la Machine n’a peur de rien et, les intimidations multiples ne feront aucunement entrave à son élan pour le pays».

Laissez votre commentaire