Quel avenir pour le Francs CFA?

Alors que les ministres des finances de la zone franc, UEMOA, CEMAC et Comores, se sont réunis à Brazzaville vendredi 13 Avril 2018, la présence du ministre français des Finances Bruno Le Maire, n’est pas passée inaperçue.

Si la réunion avait pour objectif d’échanger sur la « mutualisation de leurs efforts » en vue de lutter contre le blanchiment de capitaux, la question de l’avenir du Fcfa a également été abordée.

En effet, la présence de Bruno Le Maire, n’a laissé personne indifférent. Rappelant l’urgence d’assainir les comptes, ce dernier a plaidé pour plus de rapprochement des États de la zone franc, dont le Gabon, avec la France; pour dit-il, faire face à «l’ennemi commu » (la Chine?).

Excluant toute dévaluation de la monnaie commune, les ministres des finances de la zone franc, ont évoqué plusieurs pistes, notamment un nouveau système de dépôts des avoirs. Or, plusieurs spécialistes estiment que le franc Cfa, ne doit plus être seulement arrimé à l’euro.

À cet effet, Serge Michailof, économiste et spécialiste des questions de développement, estime qu’Il faut sortir le franc Cfa de son arrimage fixe à l’euro, qu’il juge « aberrant ». Avant d’ajouter « La politique monétaire de la zone franc ne peut pas se faire à Francfort ».

On peut sans trop s’avancer, prédire que les questions liées à l’évolution et à la nécessité de cette monnaie reviendront fréquemment, tant son caractère obsolète défraie la chronique.