Quatrième comité interministériel du HCI: le gouvernement veut renforcer le dialogue Public- Privé

Issoze Ngondet présidant le 4ème comité interministériel du Haut conseil pour les investissements © D.R

Ce mardi 3 Juillet 2018 à Libreville, le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a présidé les travaux du 4ème comité interministériel du Haut conseil pour l’investissement au sein des locaux de l’Agence nationale pour l’investissement (ANPI). Les partenaires public et privé présent à ce rendez-vous, se sont ainsi attardés sur les réformes initiées et validées au cours de la session du 7 Mars dernier.

Les travaux du 4ème comité interministériel du Haut conseil pour les investissements qui se sont tenus ce mardi à Libreville, ont été l’occasion pour les parties prenantes d’évoquer la mise en oeuvre de mesures visant à renforcer le dialogue public privé. Ainsi, ces travaux ont permis «de faire le point sur l’état d’avancement des réformes identifiées et susceptibles d’accélérer la mise en œuvre du Plan de Relance Économique (PRE)».

En effet, la réunion du 7 mars dernier présidé par Ali Bongo Ondimba, avait déjà été l’occasion de fixer des objectifs visant à apurer la dette intérieure, améliorer le climat des affaires, renforcer l’initiative privée et la compétitivité des secteurs porteurs de croissance. C’est donc dans cette même optique que le 4ème comité réuni au siège de l’ANPI, a décidé de revenir sur ces points clés et notamment les questions liées à «la dette intérieure et l’amélioration de la notation du Gabon».

En outre, la rencontre a également été l’occasion pour les différentes parties d’évoquer les « travaux réalisés sur l’amélioration de la compétitivité, la rationalisation des contrôles et la parafiscalité… ». Si le premier Ministre a indiqué être à pied d’oeuvre pour mobiliser les ressources visant à diversifier l’économie, la cure d’austérité entamé il y a peu de temps suscite néanmoins encore quelques inquiétudes.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire