mercredi,28 octobre 2020
Accueil A La Une Prorogation de l’état d’urgence: Ntoutoume Ayi met à nu les incohérences du...

Prorogation de l’état d’urgence: Ntoutoume Ayi met à nu les incohérences du gouvernement

Dans une publication faite sur sa page facebook, le commissaire national en charge du budget pour le compte de l’Union nationale (UN) au front depuis quelques jours contre la prorogation de l’État d’urgence, est revenu avec acuité sur cette actualité. Dans une démonstration cartésienne, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi met à nu les incohérences du gouvernement sur le délai des 45 jours devant marquer la fin de l’état d’urgence sanitaire. 

« Vaine tentative de manipulation ou Manipulation ou ignorance ? ». Jean Gaspard Ntoutoume Ayi s’est posé la question et avec lui une partie de l’opinion et de la société civile. Le gouvernement gabonais fait-il volontairement montre d’ignorence ou at-il fait le choix de se vautrer toute honte bue, dans la fourberie ? C’est ainsi avec d’autres mots certes plus crus, mais fondés et raisonnables, que l’on peut traduire l’interrogation de l’ancien porte-parole de Jean Ping. 

La République est en effet au coeur depuis quelques jours, d’un débat sur le délai des 45 jours relatifs à l’ordonnance d’application des mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la covid-19. Une ordonnance qui devait prendre fin 27 septembre au terme des 45 jours à l’instar de la précédente du 30 juin 2020 effective jusqu’au 14 août soit 45 jours, également. 

C’est en raison de ce débat que le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong s’est présenté ce mercredi 30 octobre face aux membres de la Commission des Lois, des Affaires administratives et des Droits de l’Homme de l’Assemblée nationale aux fins de soumettre certains textes dont celui l’ordonnance N°00000008/PR/2020 portant prorogation des mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la Covid-19 en République gabonaise. Une ordonnance qui doit nécessairement être prise selon le gouvernement gabonais avant le 4 octobre, date correspondante selon ce dernier à la fin de l’état d’urgence sanitaire. 

Une position que retoque et bat en brèche Jean Gaspard Ntoutoume Ayi du reste membre du collectif Appel à Agir. « Contrairement à ce que veut laisser croire l’Union dans sa publication de ce jour, et pour une raison qui n’échappe à personne, la ratification de l’ordonnance N°008/PR du 14 août porte sur la prorogation de la durée de 45 jours, du 15 août au 28 septembre. Cette prorogation faisant suite à l’autorisation parlementaire du 29 juin pour la période allant du 30 juin au 14 août », a-t-il indiqué. 

Du 30 au 14 août, le gouvernement a bel et bien compté 45 jours avant de ratifier l’ordonnance N°008/PR du 14 août. Laquelle ordonnance prend logiquement fin le 28 septembre 2020. Des faits que précisent en outre, le commissaire national en charge du budget pour le compte de l’Union nationale. « Une des modifications apportées à la loi dans l’ordonnance N°007/PR du 14 août 2020 était d’exiger le vote d’une loi pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour une durée maximale de 45 jours. Ainsi donc, l’ordonnance 008/PR a été prise en application de l’ordonnance 007/PR adoptée le même jour. Elle est donc applicable dans le même délai », a-t-il précisé. 

Si pour l’ordonnance sur la prorogation de l’état d’urgence sanitaire prise le 30 juin 2020 prend fin le 14 août 2020, pourquoi l’ordonnance du N°007/PR du 14 août 2020 devrait prendre fin le 4 octobre 2020 soit 53 jours après la ratification de l’ordonnance. C’est ce deux poids deux mesures dont fait montre le gouvernement pour l’ordonnance du 14 août 2020, qui fait prévaloir la fin de la prorogation des mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la Covid-19 audelà des 45 jours comme prévu par la loi que dénonce avec maestria Jean Gaspard Ntoutoume Ayi.

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion