Projets de chutes de l’Impératrice et de Fer 2 : CGGC attend l’approbation du gouvernement

Le gouvernement gabonais est attendu pour confirmer sa volonté de réaliser les projets des chutes de l’Impératrice et de Fer 2, mais aussi de proposer un plan raisonnable de remboursement du prêt estimé à près de 2 milliards de francs CFA. C’est ce qui ressort de la rencontre entre les responsables de la société Chine gezhouda group compagny (CGGC) et le ministre gabonais de l’Energie.

La partie chinoise, représentée  par le directeur général adjoint de la CGGC, Nino a affirmé à nos confrères du quotidien l’Union, au terme de la rencontre avec le ministre gabonais de l’Energie, Patrick Eyogo Edzang que «tous les dossiers de demande de financement ont déjà été transmis à la banque pour la partie chinoise. On attend maintenant l’approbation. Après on verra le démarrage du projet. On attend également le soutien du ministre pour ce projet au sein du gouvernement.»

Ces deux projets de barrages hydroélectriques seront financés par la banque chinoise Eximbank. Ils permettront de sécuriser et de stabiliser la production et la distribution de l’énergie au Gabon.

La barrage Fer 2 permettra l’alimentation du réseau interconnecté (RIC) du nord du Gabon et celui de l’Impératrice à proximité de Fougamou, l’alimentation en énergie électrique de l’Estuaire, du Moyen-Ogooué, de la Ngounié et de la Nyanga, avec le prime l’interconnexion des réseaux isolés de la Louetsi situés à Lebamba et de Libreville.

Laissez votre avis