dimanche,24 janvier 2021
Accueil A La Une Programme CAFI: le CNC en quête de référents locaux dans le Woleu-Ntem

Programme CAFI: le CNC en quête de référents locaux dans le Woleu-Ntem

Faisant suite aux ateliers de communication et de sensibilisation des populations du département du Woleu sur le Plan national d’affectation des terres (PNAT), le Conseil national climat (CNC) a lancé récemment des auditions pour la sélection des référents locaux à Oyem et dans la province du Woleu-Ntem. Une opération qui s’inscrit dans le cadre des activités prévues pour l’élaboration et la mise en œuvre du PNAT.

C’est près d’une dizaine de personnes qui ont pris part à ces auditions qui avaient pour but de sélectionner des référents locaux relatif au Plan National d’Affectation des terres. Cet appel à candidature lancé par le Conseil national climat s’inscrit dans le cadre du programme Initiative pour les forêts d’Afrique centrale (CAFI) et notamment en vue de l’élaboration et la mise en œuvre de la composante relative au Plan national d’affectation des terres. 

Ces référents locaux auront pour principale mission d’assurer l’interface entre les acteurs clés, en l’occurrence les populations locales, les administrations publiques, le secteur privé et la Commission Nationale d’Affectation des terres (CNAT). « Leur travail consistera, d’une part, à informer et sensibiliser les différents acteurs sur le Programme CAFI, notamment le PNAT, et d’autre part, de recueillir les plaintes et préoccupations inhérentes à la gestion du foncier et les remonter à la CNAT », indique le communiqué du Programme CAFI.Selon les initiateurs, le processus de sélection de ces potentiels référents a été « transparent, inclusif et participatif, conformément aux exigences du programme CAFI ».

D’ailleurs une commission mixte, composée d’un représentant du gouvernorat du Woleu-Ntem, de la préfecture, de la société civile et de l’équipe du CNC a été mise en place pour l’évaluation des candidats. « Le choix du référent local a satisfait à une procédure transparente et inclusive, car l’administration publique ainsi que la société civile, représentée par l’Association des personnes handicapées, ont été associées à ce processus », s’est réjoui le président de la Commission d’évaluation des candidats et secrétaire général de province au gouvernorat Clément Bibang.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Bestheinfusion