Produits pétroliers : la GOC et GSEZ s’unissent pour la construction d’un terminal de stockage

© GMT

Bien que dévolu à la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP), le stockage des produits pétroliers suggère le développement d’infrastructures adéquats. C’est dans cette optique que la Société nationale pétrolière, Gabon Oil Company, a paraphé le lundi 29 janvier dernier, avec Gabon special economic zone, filiale du groupe singapourien Olam international, un partenariat en vue de la construction, de la gestion et l’exploitation d’un terminal de stockage des produits pétroliers à l’ancien port à bois situé dans la commune d’Owendo.

GABON LIBREVILLE

Le partenariat qui a été concrétisé grâce à la volonté d’une part du directeur général de la GOC, Arnauld Engandji Alandji, et de l’administrateur directeur général de la GSEZ, Théophile Ogandaga, devrait permettre un meilleur approvisionnement des produits pétroliers auprès des populations.

Concernant les travaux la livraison de ce terminal de stockage, l’Administrateur directeur général de la GSEZ a révélé que la mise en service devrait intervenir dans 10 mois, plus précisément en novembre 2018 prochain.  

Pour Arnauld Engandji Alandji, la construction de cette infrastructure permettra à Gabon Oil marketing (GOM) de bénéficier d’un terminal approprié en vue de renforcer sa capacité de stockage des produits pétroliers. «Cette activité est portée exclusivement par la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers. Mais le risque permanent de rupture des produits sur le marché local, dû à la faible capacité de stockage du dépôt SGEPP et aux coûts élevés de logistique à résolument amener la GOM à envisager la construction dudit terminal afin de permettre aux populations de s’approvisionner en tout temps en produits pétroliers», a-t-il précisé.

Ainsi, de manière détaillée, c’est 13 cuves de stockage d’une capacité variant entre 2 000 et 6 000 kilololitres (Kl) qui devraient être installées. La structure sera construite de telle manière qu’elle assure le confinement des produits et limitera leur dissémination dans l’environnement, respectant de ce fait les contraintes en matière de préservation de l’environnement souhaitée par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Par ailleurs, il sera également construit une station de pompage d’eau composée de deux reservoirs d’une capacité de 1,293 Kilolitres chacun, pour pallier en toute autonomie à un éventuel incident. En plus de ce dispositif, une station de déchargement avec 14 emplacements pour camions permettra de décharger les produits et de les acheminer vers les réservoirs au moyen des pipelines dédiées.

Laissez votre commentaire