Prestation de serment: Les Mamboundouïstes dénoncent la chosification du gouvernement

Le gouvernement Issoze Ngondet III a officiellement juré «loyauté» à Ali Bongo © D.R

Le courant politique de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Les Mamboundouïstes, a vertement réagi au sujet de ce qu’il appelle l’assujettissement par une prestation de serment des membres gouvernement fraîchement nommé, le 4 mai dernier, devant président de la République, en présence de la Cour constitutionnelle.

C’est ce dimanche 13 mai 2018, que Les Mamboundouïstes, ont par le biais d’un Communiqué rendu public par Gabonactu.com, dénoncé le nouveau procédé institué par la Constitution, qui invite les ministres et le chef du gouvernement à prêter un serment d’allégeance, de loyauté et de respect devant le président de la République, en présence de la Cour constitutionnelle.

«Les Ministres sont-ils désormais devenus des serviteurs du Président de la République et plus ceux de l’Etat ?», se questionnent Les Mamboundouïstes avant de dénoncer cette prestation de serment qui est pour eux, «une parodie de plus pour faire croire à une véritable moralisation de la vie politique. C’est en somme, une façon de personnaliser de manière outrageuse le pourvoir par le président Ali Bongo Ondimba».

Qualifiée d’absurde et remettant en cause cette prestation de serment par le gouvernement Issoze Ngondet III, Les Mamboundouistes estiment en effet que, ce nouveau rituel destiné à assujettir les membres du gouvernement, n’a pas sa place dans un Etat de droit et démocratique qu’est censé être notre pays le Gabon.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire