mardi,24 novembre 2020
Accueil A La Une Pr. Albert Ondo Ossa: «Le problème du Gabon c’est la suprématie des...

Pr. Albert Ondo Ossa: «Le problème du Gabon c’est la suprématie des incompétents sur les compétents»

De passage à l’émission hebdomadaire Café presse de l’organisation patronale des Médias (Opam) que le Pr. Albert Ondo Ossa s’est exprimé sur la situation politique du Gabon. Pour l’ancien candidat à la présidentielle de 2009, l’un des maux du Gabon depuis plus d’une décennie reste la promotion de la médiocrité dans les plus hautes sphères de la République par la nomination de personnes incompétentes. c’est ce qu’il a appelé « la suprématie des incompétents sur les compétents ». 

« Il faut que nous fassions la promotion de ceux qui ont réellement la compétence… ». C’est essentiellement la position adoptée par le Pr. Albert Ondo Ossa au regard de la teneur, de la qualité et des compétences des personnes qui aujourd’hui ont la lourde responsabilité de gérer la chose publique. Et qui manifestement le font mal. 

Les raisons sont toutes trouvées pour cet opposant membre de la société civile. « L’incurie et la suprématie des incompétents sur les compétents » qui nommés à la tête des hautes administrations sont inaptes parce que paralysés et tétanisés par l’incompétence criante. « Regardez à tous les postes. Vous pensez, honnêtement, je n’ai rien contre le Haut-Ogooué, que les gens du Haut-Ogooué sont les plus compétents en finances, si on fait un recensement général ? », s’est-il demandé.  

Pour Albert Ondo Ossa, le problème n’est pas ehtnique, loin de lui toute volonté de stigmatiser une seule province car a-t-il souligné, « Allez dans le Haut-Ogooué, vous allez vous rendre compte que les plus compétents de cette province sont mis sur le banc ». L’ancien ministre de l’Enseignement de 2006 à 2009 pense que seul le choix pose problème. Tout se passe comme s’il y avait une volonté occulte chez nos gouvernants de ne nommer que des incompétents notoires. « Le problème de notre pays, ce n’est pas un problème ethnique. C’est véritablement l’incurie et la suprématie des incompétents sur les compétents, qu’ils soient bilop, qu’ils soient fang…Voilà là où est le problème », a-t-il indiqué. 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion