vendredi,30 octobre 2020
Accueil Derniers articles Pour 80% des Gabonais, la corruption a augmenté au cours des 12...

Pour 80% des Gabonais, la corruption a augmenté au cours des 12 derniers mois

Portant atteinte au bien-être des individus, des familles et des communautés, la corruption est une véritable gangrène pour de nombreux pays d’Afrique subsaharienne. Au Gabon, ce phénomène est de plus en plus visible pour les populations. Ainsi, comme l’ont souligné Transparency International et Afrobarometer qui ont réalisé un sondage sur le sujet, 80% des Gabonais interrogés pensent que la corruption a augmenté au cours des 12 derniers mois. 

Véritable fléau pour bon nombre de pays africains et notamment le Gabon qui fait partie des pays les plus touchés par ce phénomène, la corruption est une gangrène qui touche durement notre économie. Dans un récent rapport élaboré par Transparency International et Afrobarometer, 8  Gabonais sur 10 pensent qu’au cours des 12 derniers mois la corruption a sensiblement augmenté.

Lire aussi: « au Gabon la corruption est endémique et pratiquée en toute impunité » 

En effet, principal cause de cette hausse constante de la corruption dans le pays, l’inaction voire l’inefficacité du gouvernement à enrayer ou même à juguler ce phénomène. Ainsi, pour les sondés dans le cadre de cette enquête, les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la corruption sont inefficaces et ne répondent pas aux besoins de la population. 

Lire aussi: Le gouvernement gabonais est le moins performant dans la lutte contre la corruption selon l’AfroBaromètre 

Résultat, la crise de confiance entre le gouvernement et la population dans ce domaine est persistante. 90% des Gabonais adultes ayant le sentiment que l’action du gouvernement pour lutter contre la corruption est tout simplement inexistante. Par ailleurs, pour 8 Gabonais sur 10, les forces de police sont les plus corrompues, suivies des fonctionnaires d’Etat et des parlementaires. 

Lire aussi: Gabon : Allogho Akoue, Ondias Souna et Nzoundou Bignoumba accusés de corruption et de blanchiment 

Plus présente que jamais dans la vie des citoyens, la corruption est aujourd’hui un frein au développement du pays, voire du continent. Encouragé par des gouvernants qui se croient très souvent audessus des institutions, ce fléau tend à encourager un climat d’impunité et d’insécurité, où l’argent roi gouverne allègrement.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion