dimanche,13 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesPoste SA: entre «détournements», ventes illégales de terrains et management «douteux»

Poste SA: entre «détournements», ventes illégales de terrains et management «douteux»

Le syndicat national de la poste (Synaposte) et l’ensemble de ses adhérents ont, au cours d’une assemblée générale tenue le vendredi 21 mai dernier, mis sur la table les différents maux qui minent leur secteur. De multiples problèmes qui selon eux, sont les mêmes depuis l’arrivée de l’équipe conduite par Michaël Adandé, actuel président directeur général. 

Les membres du Synaposte ont, au cours de l’assemblée générale qu’ils ont tenue à leur siège social, dénoncé la situation qui prévaut au sein de cette structure depuis plusieurs années. « L’assemblée générale avait pour objectif de revisiter l’ensemble des problèmes qui minent notre société depuis plusieurs années. Et dont les principaux sont entre autres les deux mois d’arriérés de salaires, les coupures intempestives opérées sur les salaires lors des différents mouvements d’humeur. », a déclaré le secrétaire général adjoint du Synaposte, Chérubin Claver Bayonne.

Profitant de l’occasion, le mouvement syndical a tenu à dénoncer des « détournements » de l’argent des salariés mais également, des ventes « illégales » des parcelles de terrains réservées aux postiers. Le projet de construction de la cité des postiers à Bikélé dans la commune de Ntoum qui avait été initié par le prédécesseur de Michaël Adandé, aurait pris une autre tournure et ne serait que l’ombre de lui-même. Ceci, à cause d’une gestion qu’ils ont qualifiée de « douteuse » de la part de  la direction générale.

Au terme de leur rencontre, le Synaposte a interpellé les plus hautes autorités, en tête desquelles, le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda afin qu’elle prenne en main le dossier et règle cette situation qui n’a que trop duré pour ces pères et mères de famille. Les regards sont donc tournés vers le chef du gouvernement qui, on l’espère ne restera pas insensible aux cris de détresse des agents de la Poste.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance