mercredi,30 novembre 2022
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: une bagarre au couteau entre des élèves du lycée Bantsantsa et...

Port-Gentil: une bagarre au couteau entre des élèves du lycée Bantsantsa et du lycée technique fait plusieurs blessés

Ecouter cet article

L’insécurité en milieu scolaire semble avoir de beaux jours devant elle au Gabon. Il ne se passe plus un jour, une semaine ou un mois sans que les médias ne relaient des faits de violences dans les établissements ou par des apprenants. Dernier fait en date, la rixe qui aurait éclaté dans un transport en commun entre deux élèves du lycée technique Jean Fidèle Otando et du lycée Thuriaf Bantsantsa, rapporte le site Info241.

Les faits se seraient déroulés le lundi 10 octobre 2022 à Port-Gentil dans la province de l’Ogooué-Maritime. Un élève du lycée technique Jean Fidèle Otando, en entrant chez lui, aurait décidé de prendre le bus de la société Sogatra mis en service gratuitement par l’État aux fins de transporter les apprenants. Dans le véhicule se trouvaient déjà quelques élèves du lycée Thuriaf Bantsantsa qui regagnaient leur établissement. C’est à la hauteur du quartier Matanda qu’une rixe aurait éclaté entre les élèves des deux lycées, pour un problème de stupéfiants selon plusieurs sources concordantes.

Le chauffeur alerté par le raffut aurait paniqué et aurait garé au parking du lycée Thuriaf Bantsantsa afin d’informer les responsables pédagogiques de la situation. Sur les lieux, plusieurs autres élèves auraient « pris en sandwich le visiteur à l’aide de tessons de bouteilles, de couteaux et paire de ciseaux simulés dans leurs cartables ». C’est finalement le lundi 10 septembre en début d’après-midi, que ceux du lycée technique très remontés par ce que venait de subir leur collègue, décident à cet instant de réquisitionner tout un bus Sogatra afin d’aller venger leur frère d’armes qui aurait reçu plusieurs blessures graves à la tête, bras et à la cuisse.

Plusieurs innocents auraient payé les frais de cette vengeance. Le bilan provisoire fait état de plusieurs blessés graves. Parmi les victimes on dénombre 4 élèves qui seraient actuellement internés à l’hôpital régional de N’tchéngué au service d’urgence, dont trois de Bantsantsa et un du lycée technique. Ces derniers auraient reçu plusieurs coups de couteau. Informés de cette altercation, les éléments de la gendarmerie nationale sont arrivés sur les lieux et ont procédé à l’arrestation de près d’une dizaine d’élèves. A l’heure où nous couchons ces lignes, l’enquête se poursuit afin de mettre la main sur les principaux protagonistes.

Ce genre de scènes insolites n’étonnent plus dans un pays où les violences entre élèves sont devenues légion. Lesquelles ne manquent pas de susciter des interrogations au sein de l’opinion. En attendant que l’enquête aboutisse, il serait temps que les autorités, notamment les ministères de l’Education nationale et de la Jeunesse, se penchent sérieusement sur les origines de la violence et de la délinquance chez les plus jeunes, qui sont censés représenter l’avenir du Gabon. Nul doute que l’agonie flagrante de notre système éducatif, l’absence d’activités permettant l’épanouissement des enfants, ainsi que la démission de certains parents, soient les principales causes de cette triste réalité.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x