mardi,27 octobre 2020
Accueil Derniers articles Port-Gentil : une altercation entre gang rivaux se termine en viole sur...

Port-Gentil : une altercation entre gang rivaux se termine en viole sur une fille de 19 ans

Pour laver  l’affront subi par leur camp lors d’une bagarre avec un autre gang, Trésor Mapangou alias « Aladin » et Hans Mandzanga, deux jeunes Gabonais de 24 et 29 ans se sont illustrés de la pire des manières. Ils auraient séquestré avant d’abuser sexuellement de D.R.U., une jeune fille de 19 ans, la menaçant avec un couteau.

Les affaires de viol commis sur de jeunes filles mineures ou plus âgées ne cessent de défrayer la chronique au Gabon. Un énième cas de viol vient d’être enregistré à Port-Gentil, la capitale provinciale de l’Ogooué-Maritime, rapporte L’Union. C’est donc au lieu-dit Nouvelle route du Transfo que tout se serait passé. A l’origine du viol, une violente confrontation entre les membres de deux groupes de malfrats.

« Tout serait parti d’une vive altercation entre deux gangs rivaux, au cours de laquelle le petit ami de la victime aurait blessé, à l’aide d’un tesson de bouteille, Hans Mandzanga », précise le quotidien. Puis, pour se faire justice, le blessé, avec l’assistance d’un de ses complices, va entreprendre de se venger sur D.R.U., la petite amie de son agresseur. Neutralisée par ses deux bourreaux, la jeune victime va être traînée de force dans l’obscurité.

« Après une bagarre entre les mis en cause et les amis de ma copine Aline Vandji, Trésor, blessé durant l’altercation et son ami m’ont entraînée de force dans la pénombre », témoigne la victime visiblement traumatisée. Une fois à l’abri des regards, les deux complices vont sommer la victime de se déshabiller tout en brandissant l’arme blanche vers elle, avant d’accomplir leur basse besogne. Et comme si cela ne suffisait pas, l’un des deux bourreaux va oser contacter les parents de la victime afin de réclamer la somme de 50 000 F cfa pour qu’elle recouvre sa liberté. 

Par ailleurs, profitant de l’absence des présumés violeurs, partis lui prendre à manger, D.R.U., s’est mise à crier à l’aide. Aussitôt, des personnes de bonne volonté ont porté secours à la jeune fille en détresse. 

Interpellés pour nécessité d’enquête, les indélicats mis en garde à vue sont finalement passés aux aveux, non sans avoir tout d’abord tenté de se défendre. Après leur audition par le procureur de la République près le tribunal de Port-Gentil, ils ont été inculpés pour viol, séquestration, violence et voie de faits. Sous mandat de dépôt à la prison du Château, ils méditent actuellement sur leur sort en attendant leur jugement.

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion