jeudi,26 mai 2022
AccueilDerniers articlesPort-Gentil: un faux agent de la SEEG écroué pour escroquerie

Port-Gentil: un faux agent de la SEEG écroué pour escroquerie

Ecouter cet article

Willy Boris Nze, un compatriote âgé de 47 ans a récemment été interpellé par les agents de la police du commissariat central de Port-Gentil. Selon le récit de notre confrère Info241, le mis en cause se serait fait passer pour un agent de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) offrant divers services contre rémunération avant de s’évaporer à chaque fois dans la nature.

Les faits se seraient déroulés le dimanche 6 mars 2022 au quartier dit Ntchéngué dans le 4ème arrondissement de la commune de Port-Gentil. Ce jour-là, Robert Mbourou aurait reçu dans son épicerie Willy Boris Nze. Après les usages de civilités, ils auraient entamé une longue discussion au cours de laquelle, le sujet de la consommation d’électricité et d’eau de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) aurait fait surface

Durant leur conversation, Willy Boris Nze aurait indiqué à son interlocuteur qu’il serait un agent de la SEEG et que moyennant une somme d’argent il aurait pu réduire considérablement la consommation énergétique de Robert Mbourou. Convaincue par les dires de ce dernier, la victime l’aurait amené chez elle. Une fois sur place, le présumé escroc aurait demandé à l’épicier de se retourner quelques minutes histoire de pas voir son procédé lorsqu’il bricole ses formules magiques. 

Une demande à laquelle va s’opposer Robert Mbourou. Incapable de tenir sa promesse, la supercherie de Willy Boris Nze sera mise à nue avant qu’il ne prenne la fuite. Informés, les agents de la police du commissariat central de police de Port-Gentil vont procéder à l’interpellation du présumé escroc trois jours plus tard. Interrogé, il aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés. 

« Je reconnais et je ne nie pas les faits. Je l’ai fait à beaucoup de personnes. Le travail n’étant pas fini, on s’est perdu de vue. Je ne refuse pas, c’est de l’escroquerie et de l’abus de confiance. Ça fait six mois que je suis dans ça. Les motivations, je ne peux rien vous dire. C’est arrivé et on assume. Les gens vous demandent un service et quand ça ne fonctionne pas, beuh voilà le résultat » a déclaré Willy Boris Nze.

Le malfrat risque gros car en usurpant la qualité d’agent de la SEEG, Willy Boris Nze est passible d’un emprisonnement d’un an au plus et d’une amende de 1.000.000 FCFA au plus, ou de l’une de ces deux peines seulement. Et ce, conformément aux dispositions de l’article 165 du nouveau Code pénal. Pour l’heure il a été écroué à la maison d’arrêt de Port-Gentil, en attendant d’être fixé sur son sort.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x