lundi,28 septembre 2020
Accueil A La Une Port-Gentil: Total Gabon cède son historique terminal du Cap Lopez à Perenco

Port-Gentil: Total Gabon cède son historique terminal du Cap Lopez à Perenco

Historiquement détenu par le pétrolier français Total qui en avait fait l’épicentre de sa production au Gabon, le terminal du Cap Lopez construit en 1957 vient de changer de main. Comme annoncé par Total Gabon le jeudi 30 juillet dernier par le biais d’un communiqué, ce site situé à la pointe de l’île Mandji dans le delta de l’Ogooué, est désormais la propriété du leader de l’industrie pétro-gazière gabonaise Perenco. 

Pour un montant global de près de 200 milliards de FCFA, soit près de 40% de son chiffre d’affaires, le géant pétrolier français qui avait déjà cédé en février 2017 des actifs à Perenco, vient de lâcher en plus de 7 champs matures, ce qui représentait jusque-là le coeur de son activité au Gabon. En annonçant la cession de l’historique terminal Cap Lopez, Total Gabon a fait planer le doute et soulevé de nombreuses suspicions quant à un possible départ du pays.

En effet, de cession en cession, de baisse d’investissements à la perte de sa place de leader du secteur pétrolier, l’entreprise française jadis intouchable, semble de moins en moins ancrée dans un secteur pétrolier en pleine mutation et désormais dominé par Perenco, dont les performances sont évaluées à 77635 barils/jour en 2018, soit un peu plus de 40% de contribution dans la production nationale. 

A travers la récente cession de son terminal Cap Lopez et d’autres champs matures, Total qui dit vouloir «  se concentrer sur ses principaux actifs opérés afin d’en tirer le meilleur parti et d’autre part d’assurer la pérennité du terminal du Cap Lopez en permettant la consolidation des volumes de deux acteurs majeurs au Gabon au sein d’un même terminal », semble donc agir de la même manière que Shell Gabon, dont la cession définitive a Assala Energy a été actée en 2017 après un scénario similaire.

Loin de son lustre d’antan, la société qui a pourtant réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 521 milliards de FCFA, vient donc, à travers la cession de son terminal Cap Lopez situé à 17 km de Port-Gentil précisément à la pointe de l’île Mandji dans le delta de l’Ogooué, de mettre en lumière sa volonté de passer le flambeau. Une volonté qui pourrait dans les prochains mois se traduire par un départ anticipé du pays après près de 70 ans d’activités.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt