Port-Gentil: Spectre de sorcellerie à la mairie du 4ème arrondissement

© D.R

Le jeudi 13 septembre dernier, les agents de la mairie du 4ème arrondissement de Port-Gentil ont été les témoins d’un spectacle pour le moins inhabituel où à l’entrée d’un bâtiment public, le sol tapissé de pièces de monnaie a donné lieu à diverses interprétations dont des suspicions d’actes de fétichisme.

C’est un lundi de stupeur alors que les employés de la mairie se rendaient à leur poste de travail habituel, ces derniers seront surpris de trouver au sol, dans une salle,  diverses pièces de monnaie. Ce fait étrange, tout naturellement, n’a pas manqué de susciter plusieurs commentaires. D’emblée le contexte politique aidant, les employés présents sur les lieux se sont orientés vers la thèse d’actes de fétichisme, communément appelé « sorcellerie », car la scène intervient à moins de deux semaines des prochaines élections du 6 Octobre.

Sur les lieux, des pièces jaunes et grises reconnues par certains comme étant des pièces de jumeaux dans le monde mystico-spirituel, ont crédibilisé ladite thèse.  Une scène qui a eu pour conséquence le recours aux jets d’eau bénite, et l’usage de la Bible pour «annihiler les pouvoirs maléfiques» de ces pièces apparemment occultes. «Des pièces de 10, 25, 50, 100 et même 500 francs à même le sol à l’entrée de la mairie, cela fait plusieurs années que je travaille ici, je n’ai jamais vu pareil spectacle» se révoltait un employé.

A l’approche des échéances électorales, certains pensent que ces actes seraient  l’oeuvre de potentiels candidats. Selon certaines indiscrétions, les enquêteurs seraient d’ores et déjà sur la piste d’un potentiel suspect en l’occurrence le locataire actuel de la mairie, Bonaventure Kassa Ibinga. Il faut rappeler qu’à l’instar des autres arrondissements, le 4éme arrondissement promet un duel de fauve qui expliquerait bien le recours à de telles pratiques.

Laissez votre commentaire